Pluton: un seul impact pour ses 3 lunes... et un système d'anneaux ?
Publié par Michel le 23/02/2006 à 00:00
Source: SpaceRef & Southwest Research Institute
Illustration: Don Davis
Dans un article publié dans la revue Nature, une équipe de scientifiques américains conduite par le Dr. S. Alan Stern du SwRI (Southwest Research Institute), annonce que les deux petites lunes récemment découvertes de Pluton (voir notre news (NeWS est un système de fenêtrage conçu par James Gosling (qui a contribué à Java) et introduit par Sun Microsystems à la fin des années 1980 n'a pas connu de succès mais mérite attention par son...)) se sont très probablement formées lors du même impact géant qui a donné naissance à Charon (Charon (P I Charon, Pluton I) est le plus grand satellite naturel de Pluton.), l'autre satellite (Satellite peut faire référence à :) de Pluton (Pluton, dont la désignation officielle est (134340) Pluton, est la deuxième plus grande planète naine connue du système solaire et le 10e plus grand astre connu orbitant le Soleil. Originellement...).

L'équipe soutient également que d'autres grands objets binaires de la Ceinture de Kuiper (La ceinture de Kuiper (parfois appelée ceinture d'Edgeworth-Kuiper, ['kœj.pər] en néerlandais), est une zone du système solaire...) pourraient également abriter de petites lunes, et que celles qui gravitent autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres Erythrotriorchis, Kaupifalco,...) de Pluton pourraient générer des anneaux de débris autour de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre...).


Pour les scientifiques, la présomption que les petits satellites se soient formés dans la collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) qui a créé Charon est forte. Elle est basée sur le fait qu'ils se situent sur des orbites circulaires dans le même plan orbital que Charon, et qu'ils sont proches d'être en résonance orbitale (Une résonance orbitale, en astronomie, a lieu lorsque deux objets orbitant autour d'un troisième ont des périodes de révolution dont le rapport est une fraction entière simple. C'est un...) avec elle. Les collisions, grandes ou petites, sont des processus majeurs dans la formation de notre Système Solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système...). C'est une autre grande collision qui est certainement responsable de la formation du couple Terre-Lune.

En se basant sur le fait que les "naines glacées" binaires semblent être des systèmes courants dans la Ceinture de Kuiper, l'équipe en conclut que de nombreux systèmes triples, quadruples, voire d'ordres supérieurs pourraient être découverts dans cette région du Système Solaire dans les années à venir.

De plus, les scientifiques prévoient que les petites lunes de Pluton génèrent des anneaux de débris issus de chocs d'objets avec leur surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...). Si cela était avéré, un domaine d'étude entièrement nouveau s'ouvrirait alors, celui du premier système d'anneaux autour d'un corps rocheux plutôt qu'autour d'une géante gazeuse (Les géantes gazeuses sont les plus grandes des planètes. Elles sont dites gazeuses, par opposition aux planètes telluriques, en raison de l'épaisse atmosphère qui entoure leur noyau...).

Page générée en 0.215 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique