Pourquoi les insectes sont-ils attirés par les lumières artificielles ?

Publié par Redbran le 24/05/2023 à 13:00
Source: bioRxiv
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Vous êtes attablés en extérieur l'été, les assiettes sont remplies, les verres se remplissent, mais voilà, la nuit tombe, et avec elle, des nuées d'insectes tourbillonnent autour des lumières. Ce cirque aérien, bien qu'amusant à observer, est en réalité un véritable piège pour ces mouches, moustiques ou encore mites. Ces insectes se retrouvent pris au piège sous les abat-jour, ou encore exposés à leurs prédateurs comme les araignées, les chauves-souris et les oiseaux.


L'attirance pour la lumière pourrait être due à une ancienne réponse évolutive.
Crédit: kunakos via Getty Images

Ce phénomène peut même distraire ces insectes de leurs objectifs vitaux comme manger ou se reproduire, a indiqué Avalon Owens, chercheuse à l'université d'Harvard. Il se pourrait que les lumières artificielles contribuent au déclin des populations d'insectes à l'échelle mondiale. Mais pourquoi donc ces insectes sont-ils si attirés par la lumière ?

Il existe plusieurs théories. Certaines suggèrent que les mites utilisent la Lune pour s'orienter et les lumières artificielles leur paraissent semblables à la Lune. D'autres avancent que les insectes cherchent à s'échapper vers la lumière ou, au contraire, à trouver l'obscurité: une illusion optique appelée bandes de Mach pourrait aussi jouer un rôle, l'extrémité d'une zone éclairée apparaissant plus sombre que le reste de l'obscurité.

Dans une étude préliminaire de 2023, le chercheur à l'université de Floride Yash Sondhi et ses collègues ont filmé des mites, des libellules et d'autres insectes avec une caméra haute vitesse. Ils ont remarqué que les mites et les libellules gardaient leur dos vers la lumière autant que possible.


Le mystère demeure autour de l'attirance des mites pour la lumière.
Crédit: Jasius via Getty Images

Selon ces observations, une théorie suggère que certains insectes sont attirés par la lumière car elle leur permet de s'orienter: habituellement, la lumière signifie le haut et l'obscurité le bas. Avec les lumières artificielles, "tout à coup, la moitié éclairée de l'univers n'est pas où on l'attend", a expliqué Avalon Owens, chercheuse à l'université d'Harvard, qui n'a pas participé à cette recherche.

Owens a relevé que les libellules gardaient le dos vers la lumière lors de l'expérience, mais ne tournent généralement pas autour des lumières dans la nature, contrairement aux mites. Elle souhaite tester l'idée que les mites utilisent la lune comme boussole à l'échelle du paysage, même si cette théorie est controversée.

En attendant, les découvertes de Sondhi pourraient soutenir l'idée que l'éclairage du sol vers le haut est néfaste aux insectes et devrait être évité. "Si vous placez une lumière au sol dirigée vers le haut, ils se retournent et s'écrasent", a précisé Owens. "Nous ne l'avions jamais vraiment remarqué."

"Réduisez les lumières et ne les dirigez pas vers le haut", a également conseillé Sondhi. Il recommande d'utiliser des lumières plus rouges que bleues, en fonction de la vision des insectes, et d'éteindre autant que possible les lumières extérieures. "Si vous éteignez alors qu'il fait encore nuit, beaucoup d'entre eux se rétabliront et s'envoleront", a-t-il dit.

Pour réduire la lumière, Owens a proposé de terminer les repas d'été sans allumer la lumière. "Regardez le coucher du soleil, car vos yeux s'adaptent à la même vitesse que le soleil se couche", a-t-elle dit. "Vous verrez très bien." De plus, elle a ajouté, "Si votre jardin est sombre, moins de moustiques sont susceptibles de venir à vous."
Page générée en 0.212 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise