Le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaissance vocale voit le jour

Publié par Isabelle le 21/09/2017 à 00:00
Source: CNRS
Des chercheurs de l'Unité mixte de physique CNRS/Thales, du Centre de nanosciences et de nanotechnologies (CNRS/Université Paris Sud), en collaboration avec des chercheurs américains et japonais, viennent de développer le premier nano-neurone artificiel capable de reconnaitre des chiffres prononcés par différents locuteurs. Tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) comme le développement récent des synapses électroniques, ce nano-neurone électronique, décrit dans un article de Nature, est une avancée clé pour l'intelligence artificielle (L'intelligence artificielle ou informatique cognitive est la « recherche de moyens...) et ses applications.

Récemment, les algorithmes d'intelligence artificielle sont devenus performants pour la reconnaissance visuelle ou vocale. Mais, l'exécution de ces programmes sur nos ordinateurs conventionnels consomme une énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) dix mille fois supérieure à celle du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite...) humain. Pour réduire la consommation électrique, il faut construire des ordinateurs inspirés du cerveau intégrant un très grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) de neurones et de synapses miniaturisés. Cependant, jusqu'ici, personne n'a su fabriquer un nano-neurone artificiel suffisamment stable pour calculer de façon fiable malgré une taille miniature.

Pour la première fois, les chercheurs ont développé un nano-neurone capable de reconnaître des chiffres prononcés par différentes personnes avec un taux de réussite de 99,6%. Pour parvenir à ce résultat, un oscillateur (En physique, un oscillateur est un système manifestant une variation périodique dans le temps (ou...) magnétique aux propriétés très stables a été utilisé. Chaque giration de cette nano-boussole est accompagnée d'une émission électrique, ce qui permet d'imiter les impulsions électriques émises par les neurones biologiques. Dans les prochaines années, ces nano-neurones magnétiques pourront être interconnectés grâce à des synapses artificielles telles que celles récemment développées pour traiter et classer des informations en masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le...) réel.

L'objectif à terme de cette collaboration entre les acteurs de la recherche fondamentale (La recherche fondamentale regroupe les travaux de recherche scientifique n'ayant pas de finalité...) et ceux de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) appliquée est de réaliser des puces miniatures intelligentes, consommant très peu d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la...), capables d'apprendre et de s'adapter aux situations mouvantes et ambigües du monde (Le mot monde peut désigner :) réel. Ces puces électroniques trouveront des applications multiples, par exemple pour diriger intelligemment des robots ou des véhicules autonomes, aider les médecins dans leur diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de...) ou encore améliorer les prothèses médicales. Les travaux présentés impliquent des chercheurs de l'Unité Mixte de Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) CNRS/Thales, de l'AIST, du CNST-NIST, et du Centre de Nanosciences et Nanotechnologies (CNRS/Université Paris-Sud).
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.211 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique