Le projet ULB l'intelligence "en essaim" (swarm intelligence)

Publié par Isabelle le 14/01/2010 à 07:00
Source: Communiqué ULB
Illustration: ULB
Le projet E-SWARM de Marco Dorigo (IRIDIA-Faculté des sciences appliquées ULB) concerne l'intelligence "en essaim" ("swarm intelligence"), un volet de l'intelligence artificielle qui traite des systèmes naturels et artificiels composés de nombreux individus qui présentent des comportements collectifs grâce au contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) décentralisé et à l'auto-organisation (L'auto-organisation est un phénomène de mise en ordre croissant, et allant en sens inverse de l'augmentation de l'entropie; au prix bien entendu...). Ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) vient d'être primé par le Conseil européen de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...).

Dans ce projet, le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et impliquent d'importantes...) se concentre sur la conception et la mise en oeuvre de systèmes d'intelligence artificielle (L'intelligence artificielle ou informatique cognitive est la « recherche de moyens susceptibles de doter les systèmes informatiques de capacités...) "en essaim" pour résoudre des problèmes complexes. Actuellement, la compréhension du fonctionnement de l'intelligence artificielle "en essaim" repose en grande partie sur des estimations et des intuitions individuelles de chercheurs expérimentés. C'est insuffisant pour envisager des applications concrètes ou pour prédire avec précision le comportement des systèmes conçus par les chercheurs.

L'objectif du projet E-SWARM est de développer une méthodologie rigoureuse d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements d'une installation technique ou industrielle.) pour la conception et la mise en oeuvre de systèmes d'intelligence artificielle "en essaim". Marco Dorigo prend le pari qu'à l'avenir, l'intelligence "en essaim" constituera un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit...) important pour les chercheurs et les ingénieurs intéressés à résoudre certains types de problèmes complexes. Pour construire les fondements de cette discipline et pour développer une méthodologie appropriée, les chercheurs vont résoudre différents problèmes difficiles dans des domaines de l'optimisation, de la robotique, des réseaux et du "data mining".

Le projet E-SWARM démarrera en 2010 sous la supervision de Marco Dorigo, directeur de recherche FNRS au sein du laboratoire IRIDiA (Département CoDE, Computer and Decision Engineering).
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.361 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique