À la recherche des origines des mastocytes
Publié par Adrien le 05/06/2018 à 00:00
Source: CNRS
Une équipe de chercheurs du CNRS, de l'Inserm et d'Aix-Marseille Université (AMU) au Centre d'immunologie de Marseille-Luminy, en collaboration avec le réseau d'immunologie de Singapour (1), a démontré que les mastocytes, des cellules-clés du système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du « non-soi »....), ne sont pas tous générés dans la moelle osseuse (La moelle osseuse est tissu situé au centre des os. Il y en a deux formes: la moelle jaune (tissu adipeux) qui prend le nom de moelle grise en vieillissant et la moelle rouge qui est responsable...) contrairement à ce qui avait été établi jusqu'à présent. Les scientifiques ont identifié, chez la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie...), des mastocytes d'origine embryonnaire dotés de fonctions probablement différentes de celles des mastocytes présents chez l'adulte. Cette étude est publiée dans Immunity ce mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de juin 2018.


Imagerie confocale de la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.) d'un souriceau nouveau-né (Un nouveau-né est un enfant à partir de sa première heure de vie et jusqu'à 28 jours. De 28 jours à 2 ans, c'est un nourrisson.). Les mastocytes apparaissent en vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé cône M, dont...), les vaisseaux sanguins en gris et l'épiderme en rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.).
© Rebecca Gentek

Les mastocytes sont des cellules du système immunitaire qui interviennent dans les processus inflammatoires. Ils constituent une première ligne de défense contre certains pathogènes et jouent également un rôle primordial dans la réaction allergique. Les recherches sur ces cellules ont jusqu'alors montré qu'elles étaient produites dans la moelle osseuse, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) comme la plupart des cellules du sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un...).

Dans cette étude, les chercheurs du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).), de l'Inserm et d'AMU ont identifié d'autres mastocytes générés durant la vie (La vie est le nom donné :) embryonnaire. Appelées "mastocytes primitifs" par les scientifiques, ces cellules sont produites par le sac vitellin, un organe (Un organe est un ensemble de tissus concourant à la réalisation d'une fonction physiologique. Certains organes assurent simultanément plusieurs fonctions,...) extra-embryonnaire connu pour apporter des nutriments à l'embryon (Un embryon (du grec ancien ἔμϐρυον / émbruon) est un organisme en développement depuis la première division de...) et générer certaines cellules du sang. Ces mastocytes primitifs sont produits à partir du 8e jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...) de développement embryonnaire chez la souris. Ils migrent ensuite vers ce qui sera le futur derme et y persistent jusqu'à la naissance, disparaissant au fur (Fur est une petite île danoise dans le Limfjord. Fur compte environ 900 hab. . L'île couvre une superficie de 22 km². Elle est située dans la Municipalité de Skive.) et à mesure que l'embryon commence à produire les autres mastocytes, appelés définitifs.

Les chercheurs s'accordent à dire que la raison d'être des mastocytes primitifs n'est sans doute pas d'ordre immunitaire, l'embryon bénéficiant déjà de barrières physiques et de l'immunité de sa mère. L'objectif pour les chercheurs est maintenant de comprendre pourquoi l'organisme produit deux vagues successives de mastocytes, ayant la même origine génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) mais a priori des fonctions différentes. Cette étude est aussi une invitation, pour la communauté scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), à appréhender ce sujet avec un oeil nouveau.

Notes:

(1) Singapore immunology network (SIgN) est rattaché à l'Agency for science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on...), technology and research de Singapore (A*STAR)
Page générée en 0.202 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales