Diamant - Définition

Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Diamant
DiamanteEZ.jpg

Cristal de diamant jaune en forme d'octaèdre
Général
Formule brute C
Numéro CAS 7782-40-3
Identification
Masse formulaire 12,02 g/mol
Couleur Typiquement jaune, brun ou gris à incolore. Plus rarement, bleu, vert, noir, translucide, blanc, rose, violet, orange ou rouge
Système cristallin Cubique
Réseau de Bravais Cubique à faces centrées (diamant)
Clivage 111 (parfait dans quatre directions)
Fracture Conchoïdale
Échelle de Mohs 10
Éclat Adamantin
Propriétés optiques
Indice de réfraction 2,407 à 2,451, selon la longueur d'onde de la lumière
Biréfringence Non
Dispersion 2vz ~ 0,044
Polychroïsme Non
Spectre d'absorption Pour les diamants jaune pâle, la raie 415,5 nm est typique. Les diamants irradiés ou chauffés montrent souvent une raie vers 594 nm lorsqu'ils sont refroidis aux basses températures.
Transparence Transparent
Autres propriétés
Densité 3,517
Température de fusion 3 546,85 °C
Solubilité Insoluble dans l'eau, les acides et les bases
Caractères distinctifs
Comportement chimique Se transforme en graphite dans une flamme
Principales variétés

Le diamant est un minéral composé de carbone (tout comme le graphite et la lonsdaléite), dont il représente l'allotrope de haute pression, qui cristallise dans le système cristallin cubique. C'est le plus dur (dureté Mohs de 10) de tous les matériaux naturels.

Étymologie

Le mot est dérivé du grec Ἀδάμας (adamas : « indomptable », d'adamastos : « inflexible, inébranlable », qui a également donné « adamantin », « adamant », ancien nom du diamant et « adamantane », hydrocarbure tricyclique de formule C H ), qui désignait initialement le métal le plus dur, puis toute matière très dure, comme la magnétite. Il a ainsi servi à désigner une grande variété de gemmes, telles que (toutes ces dénominations sont désormais interdites, sauf indication de la provenance d'un véritable diamant) :

  • le corindon synthétique : « diamant d'alumine » ;
  • l'hématite : « diamant noir du Névada », « diamant d'Alaska » (hématite noire) ;
  • l'obsidienne décolorée : « diamant du Névada » ;
  • la pyrite : « diamant alpin », « diamant de Pennsylvanie » ;
  • le quartz :
    • « diamant de Bohême », « diamant de Briançon », « diamant de Brighton », « diamant de Bristol », « diamant de Buxton », « diamant de Hawaii » ; « diamant irlandais », « diamant mexicain », « diamant occidental » ;
    • « diamant Marmorosch » (variété de quartz) ;
    • « diamant d'Alaska », « diamant du Brésil » (cristal de roche) ;
    • « diamant d'Alençon », « diamant allemand » (quartz enfumé) ;
    • « diamant d'Arkansas » (quartz nommé également Horatio Diamond) ;
    • « diamant du Colorado » (quartz fumé transparent) ;
    • « diamant du Dauphiné », « diamant de Rennes » (quartz hyalin) ;
  • le zircon : « diamant de Ceylan » (incolore), « diamant de Matura » (zircon décoloré).

Également, en France, l'usage commercial du terme « diamant de culture » (diamant synthétique) est interdit (voir gemme).

Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise