Rétro 1933: A combien évaluer les matériaux du corps humain ?

Publié par Michel le 06/02/2005 à 00:00
Source et illustration: Almanach Hachette 1933
Petite news rétro "médicale" de 1933 pour ce dimanche.

Un médecin anglais, le Dr. F.E. Lawson, a évalué d'une manière assez pittoresque les matières premières qui entrent dans la composition d'un être humain.


Eau: 45 litres;
Corps gras: de quoi faire sept pains de savon (Le savon est un objet liquide ou solide composé de molécules amphiphiles composées de sels métalliques, spécifiquement d'hydroxyde de sodium ou d'hydroxyde de potassium, et d'acides gras.);
Carbone: de quoi fournir de mine 9 000 crayons;
Phosphore: de quoi garnir 2 200 allumettes;
Fer: de quoi façonner un clou moyen;
Chaux: de quoi blanchir un petit plafond (Par extension, un plafond représente le maximum de quelque chose :);
Soufre: de quoi débarrasser un chien (Le chien (Canis lupus familiaris) est un mammifère domestique de la famille des canidés, proche du loup et du renard. Autrefois regroupé dans une espèce à part entière, connue sous le nom...) de ses puces;
Magnésium: une pincée;

En tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.), cela fait une facture de 40 à 50 francs suivant les individus.

Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.084 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique