Le risque de burn-out ou épuisement professionnel en France

Publié par Isabelle le 10/02/2014 à 17:10
Une étude du cabinet Technologia publiée en janvier 2014 met en évidence un risque élevé de burn-out pour les actifs. Le burn-out ou syndrome d'épuisement professionnel est peu reconnu en France. Il ressort de l'enquête menée par le cabinet d'expertise que 12,6% des 1 000 actifs interrogés sont exposés à un risque élevé d'épuisement professionnel.

Comment définir le burn-out ?


Ce terme décrit à la fois des phénomènes d'épuisement professionnel et des pathologies psychiques liées au travail. Il se définit sous trois angles selon les auteurs de l'ouvrage "Épuisement professionnel":

- Un état d'épuisement physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la...) et psychique
- Une dépersonnalisation
- L'effondrement du sentiment d'efficacité personnelle

Dans les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue...) anglo-saxons cet état est reconnu en tant que maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal...) dans la catégorie des risques psychosociaux (RPS). L'expression burn out signifie littéralement "être consumé jusqu'au bout" et est donc considéré comme un état ayant pour cause le stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général...) et l'épuisement.

Quelles sont les populations les plus exposées au burn out?


Illustration: Anact

L'étude du cabinet d'expertise classe les agriculteurs comme étant la catégorie la plus exposée avec 23,5 % suivent les artisans, commerçants et chefs d'entreprise (19,7 %) et les cadres (19 %). Viennent ensuite les ouvriers avec 13,2 %, les professions intermédiaires qui sont 9,8 % à être exposés au burn out et les employés avec 6,8 %.

Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) cette maladie est redoutable puisqu'en France ce sont plus de 3 millions de Français qui sont concernés et le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre...) d'actifs concernés peut être très concentré dans certaines professions.

Malgré ces chiffres, l'épuisement professionnel est peu reconnu en l'absence d'une définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la...) clinique claire. Ainsi le burn out ou syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible...) d'épuisement professionnel ne figure pas dans le tableau (Tableau peut avoir plusieurs sens suivant le contexte employé :) des maladies professionnelles.

Comment lutter contre burn out?

Afin de faire de la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter...) contre les risques psychosociaux (RPS) dont le "burn-out", Philippe Douillet, en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement...) des sujets Santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste...) et Travail à l'Anact (Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail), a rédigé un guide pratique "Prévenir les risques psychosociaux. Outils et méthodes pour réguler le travail". Dans cet ouvrage, l'auteur propose une démarche spécifique pour concilier santé des salariés et efficacité des organisations.

Pour plus d'information voir: http://www.technologia.fr/blog/wp-conte ... r-2014.pdf
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.262 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique