Se débarrasser par écrit de ses soucis ?
Publié par Michel le 18/01/2011 à 00:00
Source: Science, AAAS & EurekAlert
Êtes-vous anxieux à l'approche d'un test ou d'un examen ? La haute pression qui règne sur les étudiants devant passer des tests importants peut les conduire à agir en dessous de leurs capacités ou à être paralysés par le stress.

Dans Science, une étude de Gerardo Ramirez et Sian Beilock, de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment...) de Chicago (Chicago est une mégapole des États-Unis, située dans la partie nord du Middle West, à 1 280 kilomètres à l'ouest de New York et à plus de 3 200 kilomètres au nord-est de Los Angeles. C'est la plus grande ville de...), montre pourtant qu'un bref exercice d'écriture peut les aider à éviter d'être anxieux. Les chercheurs indiquent qu'une courte intervention de 10 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. ...) avant examen peut empêcher toute paralysie (La paralysie ou plégie est une perte de motricité par diminution ou perte de la contractilité d'un ou de plusieurs muscles, due à des lésions de voies nerveuses ou des muscles : si...) et améliorer les résultats aux examens, notamment pour les étudiants d'habitude anxieux dans les situations de test.

Pour arriver à cette conclusion, Ramirez et Beilock ont effectué deux expériences en laboratoire et deux sur le terrain où des élèves de troisième devaient écrire sur leurs angoisses et leurs peurs au sujet d'un examen de maths à venir, alors que d'autres devaient simplement rester assis avant l'examen ou écrire sur d'autres faits émotionnels sans rapport. Au cours de leurs expériences en laboratoire, les chercheurs ont utilisé divers moyens, comme des incitations financières correspondant à des bourses à décrocher, la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) des collègues et des évaluations sociales correspondant aux notes, pour créer des situations de test sous haute ou faible pression. Dans tous les cas, les étudiants qui devaient écrire sur leurs peurs des tests ont mieux fait que ceux qui étaient restés tranquillement assis ou qui avaient écrit sur un autre sujet. Ces résultats étaient particulièrement nets dans les situations à haute pression et pour les élèves qui admettaient être nerveux dans un questionnaire (Les questionnaires sont un des outils de recherche pour les sciences humaines et sociales, en particulier la psychologie, la sociologie, le marketing et la géographie.) rempli avant les tests.

Munis de ces résultats, les chercheurs suggèrent qu'écrire sur leurs soucis peut permettre aux étudiants anxieux de leur réussite d'agir comme ceux qui ne le sont pas en situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus général afin de le qualifier à...) de test, éliminant ainsi le courant effet négatif de l'anxiété (L'anxiété est pour la psychiatrie phénoménologique biologique et comportementale, un état d'alerte, de tension psychologique et somatique, en rapport avec un...) sur la performance dans les tests.
Page générée en 0.415 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique