Semer à la pleine lune: meilleure croissance des plantes ? Faux

Publié par Isabelle le 23/06/2022 à 13:00
Source: ASP
À l'approche de la saison du jardinage, certains se posent la question suivante: est-il vrai que de semer à la pleine lune peut avoir un effet sur la croissance des plantes ?


Photo: Junior Samuel / PxHere

Depuis des millénaires, des peuples de différentes traditions ont travaillé la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) en suivant le calendrier (Un calendrier est un système de repérage des dates en fonction du temps. Ces systèmes ont été...) lunaire (Pour les homonymes, voir Pierrot lunaire, une œuvre de musique vocale d'Arnold Schönberg.). Plusieurs explications sont évoquées pour justifier ces pratiques, mais très peu d'études scientifiques sérieuses se sont penchées sur le sujet. Celles qui l'ont fait concluent que la Lune (La Lune est l'unique satellite naturel de la Terre et le cinquième plus grand satellite du...) n'a aucune influence sur la croissance des plantes.

Explication 1: les marées

La croyance la plus répandue est celle qui fait appel aux marées. Semer à la pleine ou à la nouvelle lune (La nouvelle Lune désigne la phase lunaire pendant laquelle la Lune, au cours de son mouvement...) favoriserait la germination parce que, dit-on, l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les...) remonterait davantage à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) du sol (et/ou dans les plantes) sous l'effet de l'attraction lunaire plus forte. Un peu comme une marée (La marée est le mouvement montant (flux ou flot) puis descendant (reflux ou jusant) des eaux...), mais à petite échelle.

Le premier problème avec cette idée est que, bien qu'il soit vrai que les marées sont causées par l'action de la gravité (La gravitation est une des quatre interactions fondamentales de la physique.) de la Lune, elles ne sont observables que dans des étendues d'eau de grande taille. Sous l'influence de son satellite (Satellite peut faire référence à :), la Terre se déforme légèrement et les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par...) se soulèvent. Mais on parle de poussées qui, à l'échelle de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...), sont très faibles. Dans la Méditerranée, l'effet des marées se mesure en centimètres. À l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de...), l'effet de la Lune est imperceptible sur les petites étendues d'eau, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...) comme il est imperceptible dans notre corps, malgré toute l'eau qu'il contient... et à plus forte raison, sur les plantes.

De plus, si la Lune produisait vraiment sur les plantes le même effet que sur les marées, on remarquerait alors deux "poussées" par jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...), et non deux par mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps...), comme le faisait remarquer en 2020 une équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) du Jardin botanique (Un jardin botanique est un territoire aménagé par une institution publique, privée,...) et de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) de Valence, en Espagne. Celle-ci avait alors calculé que l'effet de la Lune sur les plantes serait 10 millions de fois moindre que celui sur les océans.

Explication 2: la lumière de la pleine lune (La pleine Lune est la phase lunaire durant laquelle la Lune apparaît la plus brillante depuis...)

Le fait que la pleine lune reflète plus de lumière vers la Terre pourrait-il avoir un effet sur la croissance des semis ? Sachant qu'en plus, cette lumière réchauffe un peu l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :)... quoique d'à peine 0,02 °C...

Il faut savoir que cette lumière réfléchie par la Lune est 400 000 fois plus faible que celle du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile...), même durant les nuits de pleine lune. Il se trouve que c'est entre 5 et 50 fois trop peu pour faire germer ou fleurir des végétaux, et 10 000 fois trop peu pour la photosynthèse (La photosynthèse (grec φῶς phōs, lumière et...). Même dans les endroits où la pollution lumineuse (L’expression pollution lumineuse (light pollution, ou photopollution pour les anglophones)...) nocturne est à son plus fort - donc une luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit...) qui dépasse celle de la pleine lune - les niveaux de lumière sont trop bas pour la photosynthèse, avaient mesuré deux chercheurs en 2006.

À noter que cette explication contredit les nombreuses recommandations de jardinage en fonction du calendrier lunaire, puisqu'on recommande aussi de semer à la nouvelle lune qui, elle, ne réfléchit aucune lumière.

Explication 3: le champ magnétique

Certains suggèrent que la croissance des plantes serait favorisée par l'influence du champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) magnétique de la Lune. Les scientifiques espagnols cités plus haut défont également cet argument. Le champ magnétique de la Lune est 10 000 000 000 000 000 000 fois plus faible que celui de la Terre. Bref, non seulement on ignore si les plantes répondent au champ magnétique de la Terre, l'effet du champ magnétique de la Lune, s'il existe, est encore plus négligeable.

Au-delà de ces trois hypothèses, la Société nationale d'horticulture de France, qui s'est penchée en 2012 sur la question du jardinage "avec la Lune", a conclu elle aussi que "si la Lune a une influence sur la performance agronomique, elle est infinitésimale". À tout prendre, "le rôle que jouent la qualité des sols, l'alimentation hydrique, la température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et...), l'ensoleillement, le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) des ravageurs, est immensément plus important que celui du cycle lunaire".

Verdict

Mieux vaut porter attention à l'arrosage, à l'ensoleillement et à la température que d'essayer de suivre le très complexe calendrier lunaire, si vous voulez donner de la vigueur à vos semis.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !

Sur le même thême

Page générée en 0.058 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique