Le son sur Mars se propage de manière tellement... inhabituelle

Publié par Adrien le 18/06/2024 à 08:00
Source: JGR: Planets
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Découvrir comment le son se comporte sur Mars peut réserver bien des surprises.

Le rover Perseverance de la NASA, équipé de plusieurs microphones, a capté des sons sur Mars, y compris le murmure des tourbillons de poussière. Ces enregistrements ont révélé une particularité notable: les sons inférieurs à 240 hertz voyagent plus lentement que les sons aigus, en raison de l'atmosphère riche en dioxyde de carbone.


Des chercheurs ont entrepris d'étudier la vitesse et l'atténuation du son dans les 20 premiers mètres de l'atmosphère martienne. En analysant les données de la base climatique de Mars, ils ont pu prédire les variations sonores selon la pression atmosphérique, la température et la composition chimique.

L'étude a montré que la vitesse du son et son atténuation varient grandement sur Mars en fonction de l'altitude et de l'heure de la journée. Par exemple, dans les régions polaires, les températures peuvent fluctuer de 60 degrés Celsius, affectant considérablement la propagation sonore.

Les résultats, publiés dans JGR: Planets, ont également révélé que la poussière n'affecte pas la propagation du son, contrairement à ce que l'on pourrait penser. La vitesse du son augmente avec la température, similaire à ce qui se passe sur Terre, mais le dioxyde de carbone joue un rôle majeur dans ces variations sur Mars.

Les fluctuations de température quotidiennes, particulièrement marquées dans les zones explorées par Perseverance, influencent la propagation sonore. Pendant les heures chaudes, les sons voyagent plus rapidement et s'atténuent plus rapidement, contrastant avec les heures plus froides.


Un panorama composite de Mars pris par le rover Curiosity de la NASA à deux moments différents de la journée: 8h30 et 16h10, heure locale martienne. De nouvelles recherches montrent que le son se déplace différemment selon l'heure de la journée sur Mars, ainsi qu'à différents moments de l'année et à différents endroits.
Crédit: ASA/JPL-Caltech

Cette modélisation acoustique permet de prédire la vitesse et l'atténuation du son sur Mars en tout lieu et à tout moment. Pour les futurs colons martiens, cela signifie que les matinées sur les sommets montagneux pourraient offrir une expérience sonore similaire à celle de la Terre, tandis que les après-midi pourraient produire des effets sonores déroutants.
Page générée en 0.171 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise