Surprises sur les habitudes alimentaires de dinosaures carnivores

Publié par Redbran le 24/11/2023 à 08:00
Source: PeerJ (2023)
1
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Dans les roches jurassiques des États-Unis, une récente recherche éclaire d'un jour nouveau les habitudes alimentaires des dinosaures carnivores ancestraux. Roberto Lei, de l'Université UNIMORE en Italie (Università degli Studi di Modena e Reggio Emilia), et son équipe ont publié dans PeerJ une étude portant sur les marques de morsures laissées sur les os des gigantesques sauropodes, tels que le Diplodocus (Le Diplodocus (« Double faisceau », en grec moderne) est un genre de dinosaure...) et le Brontosaurus, par des dinosaures théropodes carnivores.


Théropodes de la formation Morrison et leurs couronnes dentaires.
Crédit: PeerJ (2023)

Ces os marqués de dents offrent des aperçus précieux sur les comportements alimentaires de créatures carnivores disparues depuis longtemps. L'étude met en lumière la contribution d'autres grands carnivores, alors qu'on pensait auparavant que les tyrannosaures géants étaient principalement responsables de ces marques.

L'équipe a examiné en détail la littérature et les collections de fossiles, révélant une découverte frappante: 68 os de sauropodes du Jurassique supérieur (environ 150 millions d'années) de la Formation Morrison aux États-Unis portent des traces de morsures incontestablement attribuées aux théropodes.

Ces résultats suggèrent que, bien que moins communes que dans les environnements dominés par les tyrannosaures, les traces de morsures sur les grands sauropodes sont néanmoins abondantes dans la Formation Morrison. Un aspect particulièrement intrigant de leur découverte est qu'aucune des traces observées ne montre de signe de guérison, indiquant que ces morsures ont eu lieu lors d'une rencontre unique et mortelle ou, plus probablement, étaient des traces d'alimentation post-mortem provenant de charognards.


(A) Sommet de l'épine neurale de la vertèbre dorsale d'Apatosaurus sp. (AMNH FARB 550) montrant (B) d'importantes traces de morsures (vue dorsolatérale). Cette région était peu susceptible d'être le site d'une attaque prédatrice.
Crédit: PeerJ (2023)

L'équipe a également examiné l'usure des dents des théropodes de la Formation Morrison, constatant qu'elles montrent également une usure associée à la morsure des os, plus souvent qu'on ne le pensait précédemment, et sont similaires aux modèles observés chez les grands tyrannosaures. Cependant, attribuer les traces de morsures à des taxons théropodes spécifiques reste un défi complexe en raison de la présence de plusieurs candidats crédibles.

Dr. David Hone de l'Université Queen Mary (Le RMS Queen Mary, surnommé le "Old-Lady" est un paquebot transatlantique britannique de la...) de Londres (Londres (en anglais : London - /?l?nd?n/) est la capitale ainsi que la plus grande ville...), auteur principal de l'étude, commente: "Ce nouveau travail nous aide à comprendre les relations écologiques entre les dinosaures du Jurassique et révèle que les habitudes des plus grands carnivores de l'époque étaient plus proches de celles des tyrannosaures que nous ne le pensions auparavant. C'est une étape importante dans la reconstitution du comportement de ces animaux anciens."

Cette recherche enrichit non seulement notre compréhension des écosystèmes anciens et des dynamiques entre prédateurs et proies, mais soulève également des questions intrigantes sur la complexe toile de la vie (La vie est le nom donné :) à la fin de la période jurassique. En se concentrant sur les marques de morsures et de dents, les auteurs ont ouvert une nouvelle fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan...) d'investigation et de connaissance, où ces conclusions racontent une histoire de prédateurs et de leurs interactions avec certaines des plus grandes créatures ayant jamais foulé la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...).
Page générée en 4.197 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique