Une thérapie appropriée pour combattre le cancer
Publié par Adrien le 10/06/2019 à 08:00
Source: Université de Montréal
Des chercheurs canadiens ont trouvé un nouvel indicateur moléculaire direct d'un mécanisme favorisant la progression des cellules cancéreuses. Cette découverte pourrait profiter à la médecine personnalisée en permettant aux médecins de déterminer quels patients répondront bien à un médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou...) contre le cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée. Ces cellules...).


Des chercheurs canadiens ont trouvé un nouvel indicateur moléculaire direct d'un mécanisme favorisant la progression des cellules cancéreuses. Crédit: Getty

Dans une étude publiée dans la revue Cancer Research, une équipe de biochimistes de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de l'industrie, de la culture, de la finance et des affaires internationales. Montréal...) rapporte avoir découvert qu'un groupe d'enzymes nommées kinases SRC permettent de modifier chimiquement la protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques. En...) SOCS1, qui agit comme suppresseur de tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.).

"SOCS1 fait partie d'une cascade de régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) de gènes centrée sur le régulateur (Le Régulateur est une série de bande dessinée française de science-fiction dans un univers steampunk. L'action se passe après un...) de la prolifération cellulaire, p53, souvent surnommé le gardien du génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son ADN (à l'exception de certains virus dont le...)", explique le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et impliquent...) principal Gerardo Ferbeyre, professeur de biochimie à l'Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) du CHUM.

"Si p53 ou d'autres protéines de son réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle nœud (node) l'extrémité...) subissent des mutations ou des altérations chimiques anormales, cela engendre la reprogrammation des cellules et leur permet de proliférer de manière incontrôlée, comme c'est le cas dans les cancers."

Au cours des recherches menées par l'étudiante au doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce grade...) de l'UdeM Emmanuelle Saint-Germain ainsi que le biochimiste Frédéric Lessard et le biochimiste de l'Université de Sherbrooke Subburaj Ilangumaran, l'équipe de Gerardo Ferbeyre a mis au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel....) un nouveau mécanisme par lequel la signalisation du réseau de p53 est perturbée.

Normalement, les kinases SRC contrôlent le processus d'ajout de groupements phosphate (Un phosphate, en chimie inorganique, est un sel d'acide phosphorique résultant de l'attaque d'une base par de l'acide phosphorique.) aux protéines cellulaires. Toutefois, ces enzymes peuvent se dérégler dans les cellules cancéreuses. Conséquemment, SOCS1, qui est une cible des kinases SRC, est alors anormalement modifié par ces enzymes. Résultat: SOCS1 n'est plus en mesure d'activer p53 et d'arrêter la prolifération des cellules cancéreuses.


Diagramme 3D de SOCS1 et p53, partenaires dans la suppression des tumeurs. Crédit: Gerardo Ferbeyre

Les scientifiques croient que les applications thérapeutiques pourraient être multiples.

Puisque des médicaments anticancéreux (Un anticancéreux est un médicament permettant de lutter contre le cancer) efficaces ciblant les SRC existent déjà, la détection de la forme de SOCS1 modifiée dans les tumeurs pourrait permettre de prédire si ces médicaments seraient efficaces pour le traitement d'une tumeur précise.

"Nous avons été capables de détecter la forme phosphorylée [modifiée] de SOCS1 chez des patients avec un anticorps que nous avons élaboré, mentionne Emmanuelle Saint-Germain. Le même anticorps pourrait être utilisé afin de déceler SOCS1 phosphorylé dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de...) clinique, ce qui permettrait de déterminer si les inhibiteurs de SRC seraient un médicament efficace pour un patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) donné."

Subburaj Ilangumaran, un chercheur qui étudie le rôle de SOCS1 dans les cellules immunes et les cancers depuis plusieurs années, ajoute: "Ce nouveau mécanisme d'inactivation de SOCS1 pourrait représenter un mécanisme de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) qui est détourné et désactivé par les cellules cancéreuses afin d'avantager leur croissance. Sur le plan de la recherche plus fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.), la découverte de notre groupe ‒ que la phosphorylation de SOCS1 cause un réarrangement structural de la protéine ‒ ouvre la porte à des mécanismes inconnus de régulation des fonctions de SOCS1."

"Et cela aura des répercussions non seulement en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) d'immunité anticancéreuse, mais aussi pour le traitement des maladies auto-immunes", conclut le chercheur.
Page générée en 2.931 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique