Aucune diminution de la pollution par le plastique à l'horizon

Publié par Adrien le 28/09/2020 à 09:00
Source: ASP - Jeanne Picher-Labrie
Interdiction du plastique à usage unique d'ici 2021, opérations de nettoyage des cours d'eau, valorisation des matières recyclées: la lutte contre la pollution par le plastique s'est intensifiée au cours des dernières années. Mais est-elle suffisante ? Une étude publiée la semaine dernière dans la revue Science conclut que même si tous les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent...) atteignaient leurs objectifs les plus ambitieux, la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de...) de plastique déversée dans les océans (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé...) continuera d'augmenter d'ici 2030 ou, dans le plus optimiste des scénarios, demeurera équivalente au niveau de 2016.


Crédit photo: Bo Eide, Flickr, https://www.flickr.com/photos/snemann2/7825968422/

Les chercheurs prévoient qu'on rejettera entre 20 et 53 millions de tonnes (Mt) de matières plastiques dans les écosystèmes aquatiques à l'échelle de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en...) au cours de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) 2030, comparativement à 19 à 23 Mt en 2016. Et ça, c'est si les cibles de réduction de la pollution (La pollution est définie comme ce qui rend un milieu malsain. La définition varie selon le contexte, selon le milieu considéré et selon ce que l'on peut entendre...) par le plastique sont réellement atteintes par l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme...) des pays. L'étude vient donc combler un manque de connaissances sur la réelle efficacité des mesures envisagées par de nombreux pays et organisations non gouvernementales (ONG).

Et si on continue de produire du plastique au rythme actuel, un scénario surnommé business-as-usual par les chercheurs, c'est plutôt 36 à 90 Mt de plastique par année qui s'ajouteront aux océans déjà pollués. Ce sont la croissance de la population mondiale (La population mondiale désigne le nombre d'êtres humains vivant sur Terre à un instant donné. Elle est estimée à 6,793 milliards au 1er janvier 2010, alors...) et l'augmentation continuelle de la production de plastique qui expliquent cette hausse d'ici 2030.

Pour chacun des 173 pays dont les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) sont accessibles, les chercheurs ont quantifié la pollution de l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) par le plastique en fonction de la proportion des matières plastiques qui ne sont pas adéquatement prises en charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un...). Ils ont aussi considéré que la proximité entre les sources d'émissions et les écosystèmes aquatiques augmente la probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d'un évènement. En mathématiques, l'étude des probabilités est un sujet de...) que les déchets se retrouvent à l'eau. En 2016, c'est 11% de tous les déchets plastiques produits dans l'année qui auraient atteint lacs, rivières ou océans.

Ensuite, ils ont estimé la part de cette pollution qui pourrait être évitée si tous les pays respectaient leurs engagements en diminuant leur production de plastique, en améliorant la gestion de leurs déchets et en intensifiant la collecte des débris de plastique dans les océans. Pour les pays qui n'ont pas fait de telles promesses, les chercheurs ont considéré les cibles prises par d'autres pays au revenu équivalent.

L'accumulation de plastique dans les écosystèmes aquatiques est un problème mondial: sous l'effet des courants marins, les déchets peuvent être déplacés sur de grandes distances. Les débris de plastiques sont une menace pour plusieurs espèces animales, qui peuvent les ingérer ou s'y empêtrer. De plus, l'impact des microplastiques sur la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) des animaux - et des humains - est inquiétant, bien qu'il ne soit pas encore tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à fait compris.

Il n'est pas trop tard pour inverser la tendance, mais le défi sera immense

Bien que les conclusions soulevées soient de mauvais augure, le groupe d'experts propose aussi un scénario dans lequel on réussirait à ralentir l'accumulation de plastique dans les cours d'eau. Pour y arriver, il faudrait progressivement diminuer nos émissions pour atteindre 8 Mt par année en 2030, c'est-à-dire le même niveau qu'en 2010.

Voici leurs recommandations, plus qu'ambitieuses, pour les pays à revenus élevés:

- Diminuer de 40 % notre production de plastique neuf

- Gérer adéquatement 99 % de nos déchets plastiques. À titre de comparaison, ce pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue...) n'était que de 63 % en 2016.

- Opérations de nettoyage visant à récupérer l'équivalent de 40 % de nos émissions annuelles de matières plastiques dans les écosystèmes aquatiques.

"Le nettoyage nécessiterait à lui seul au moins 1 milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent...) de personnes participant à l'International Coastal Cleanup de l'ONG Ocean Conservancy. Ce serait une tâche herculéenne étant donné que ça correspond à 660 fois l'effort du nettoyage de 2019.", explique à U of T News Stéphanie Borrelle, co-auteure de l'étude.

Lutter contre le plastique malgré la pandémie

Dans un contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) de pandémie, l'utilisation d'emballages et autres produits à usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) unique est à la hausse. Un sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique d'analyse d'une...) a d'ailleurs révélé que la proportion de Canadiens qui appuient l'interdiction du plastique à usage unique a diminué par rapport à l'année dernière.

Une partie de ces déchets, notamment les masques médicaux, est inévitable pour ralentir la propagation de la covid-19 et protéger les personnes les plus vulnérables. Mais s'il n'est pas envisageable, pour le moment, de réduire autant qu'on le souhaiterait notre production de déchets plastiques, on peut agir sur d'autres composantes de l'équation (En mathématiques, une équation est une égalité qui lie différentes quantités, généralement pour poser le problème de leur identité. Résoudre l'équation consiste à déterminer toutes les façons de...). La bonne gestion des déchets et les opérations de nettoyage des berges apparaissent donc essentielles pour ne pas retarder la pressante lutte au plastique.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.978 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique