Augmenter la valeur d'un produit sans le modifier
Publié par Publication le 15/03/2014 à 00:07

Rayon alimentaire d'un supermarché
Illustration: wikimédia commons
Une équipe de chercheurs en neuroscience travaillant à l'Université du Texas a découvert un moyen de modifier la valeur perçue d'un produit pour en augmenter le prix sans changer le produit lui-même : tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) simplement en ajoutant un bouton qui fait du bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation auditive.). Dans un article publié dans la revue Nature Neuroscience, l'équipe décrit des expériences qu'elle a menées avec différents bénévoles qui, ont valorisé les produits associés a un bouton émettant un son.

L'idée est simple, mais il est difficile de comprendre pourquoi cela fonctionne. L'expérience la plus fondamentale (En musique, le mot fondamentale peut renvoyer à plusieurs sens.) menée par l'équipe a été de demander à des volontaires de regarder des images de produits alimentaires sur un écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent les informations saisies ou demandées par l'utilisateur et...) d'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques permettant de manipuler...) (après avoir jeûné pendant un minimum de quatre heures). Avant de regarder les images, il a été demandé à chaque volontaire d'indiquer combien il serait prêt à payer, en général, pour des produits alimentaires standards.

Ensuite les bénévoles ont regardé des photos de nourriture, dont certaines avec un bouton, ils ont été invités à pousser le bouton, et ont entendu un bruit associé. Ensuite, chaque participant a été invité à choisir entre deux produits alimentaires qu'ils avaient jugé de valeur égale avant le test. Plus de la moitié, entre 60 et 65%, ont choisi l'élément associé à la touche. Lorsqu'ils ont été interrogés par la suite, la plupart des bénévoles ont dit qu'ils paieraient plus cher pour cet article. De ce fait, les chercheurs ont provoqué une augmentation de la perception de la valeur chez les volontaires, sans modifier le produit alimentaire lui-même.

L'équipe a mené d'autres expériences, mêlant des éléments de valeurs différentes, modifiant le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps centrée sur le présent....) à regarder les objets et en activant le bouton pour certains produits, les mêmes résultats ont été à peu près constatés.

Les chercheurs suggèrent que la variation de la valeur perçue des produits alimentaires dans l'expérience venait probablement de l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) dans le cortex (En biologie, le cortex (mot latin signifiant écorce) désigne la couche superficielle ou périphérique d'un tissu organique.) préfrontal, une partie du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue le...) qui semble être impliquée dans la prise de décision et de comparaison. L'ajout d'un mécanisme de réponse, fait pencher apparemment la balance en faveur d'un produit sur un autre. L'équipe suggère également que leurs résultats pourraient aider les diététiciens pour la conception des distributeurs automatiques qui pourraient ainsi aider les gens à choisir des aliments plus sains pour eux. Bien sûr, il est possible que les fabricants d'aliments (et les entreprises qui font de la publicité (Bien que le terme (Werbung en allemand, Publicity et Advertising en anglais) désignât d'abord le mot qui aux yeux d'Habermas qualifie la Modernité et la Démocratie —( Publicité, sauvegarde du...) pour eux) pourraient utiliser les mêmes résultats pour inciter les gens à payer plus cher leurs produits alimentaires.

Des tests de suivi ont montré que les effets du couple, objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale....) plus signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux...) auditif sur le choix d'un produit a duré au moins 2 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) après l'expérience.
Page générée en 0.217 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique