Cannabis à l'adolescence: risques de problèmes de santé à long terme
Publié par Adrien le 11/09/2013 à 12:00
Source: Martin LaSalle - Université de Montréal

(Photo: iStockphoto)
Fumer du cannabis à l'âge adulte est rarement associé à des problèmes de santé sérieux et persistants. Mais consommer du "pot" à l'adolescence comporte un risque de devenir dépendant de cette drogue (Une drogue est un composé chimique, biochimique ou naturel, capable d'altérer une ou plusieurs activités neuronales et/ou de perturber les communications neuronales. La consommation de drogues par l'homme afin de...) ou de souffrir de troubles psychotiques, dont la schizophrénie (Le terme de schizophrénie regroupe de manière générique un ensemble d'affections psychiatriques présentant un noyau commun, mais dites différentes quant à leur présentation et leur...).

C'est la conclusion d'une étude publiée dans le dernier numéro de Neuropharmacology, cosignée par le Dr Didier Jutras-Aswad, professeur au Département de psychiatrie (La psychiatrie est une spécialité médicale traitant de la maladie mentale ou des maladies mentales. L'étymologie du mot psychiatrie provient du grec psyche (ψυχὴ), qui signifie âme ou esprit,...) de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du...), et la Dre Yasmin Hurd (Le Hurd est un ensemble de programmes et de bibliothèques servant de base au système d'exploitation GNU. C'est un logiciel libre, soumis à la licence GPL.), de l'école de médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps...) Icahn du centre hospitalier Mount Sinai de New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a...).

Tous deux ont analysé plus de 120 études portant sur l'effet du cannabis sur le cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses...) d'adolescents et celui de jeunes rongeurs. Selon les populations observées dans ces études, jusqu'à 25 % des adolescents qui consomment du cannabis seraient à risque d'en devenir dépendants à l'âge adulte. Par ailleurs, chez certains groupes d'adolescents vulnérables, la consommation de marijuana multiplierait par quatre ou cinq le risque d'être atteint d'une psychose (Le terme psychose, introduit au XIXe siècle, désignait la folie et l'aliénation. C'est un terme général qui désigne les...).

L'analyse des Drs Jutras-Aswad et Hurd ne permet pas d'établir avec certitude un lien de causalité entre la consommation de cannabis et la manifestation ultérieure de troubles psychiatriques ou d'une dépendance. Toutefois, ils constatent que les effets délétères à long terme semblent plus prononcés lorsque la première exposition à cette drogue survient à l'adolescence plutôt qu'à l'age adulte.

Agressivité et impulsivité: des signes de vulnérabilité (En gestion des risques, la vulnérabilité d'une organisation ou d'une zone géographique est le point faible de cette organisation pouvant être défini par :)

Selon le Dr Jutras-Aswad, l'augmentation du risque se manifeste chez certains adolescents considérés comme vulnérables en raison de la présence de facteurs psychologiques, environnementaux et neurobiologiques.

De 30 à 80 % de la variation du risque de devenir dépendant du cannabis serait liée à des facteurs génétiques. C'est donc en grande partie par leur bagage génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et...) que certains adolescents seraient prédisposés à devenir accros de cette drogue ou à souffrir d'une maladie mentale (La dénomination maladie mentale est le terme générique qui regroupe toute une série de troubles d'origines diverses (toxiques, organiques, génétiques, psychogènes, traumatiques, etc., etc.). Il a l'avantage de...) à l'âge adulte.

Qui plus est, dans une étude qu'il a publiée en 2012, le Dr Jutras-Aswad a démontré que, chez les adolescents, les prédispositions génétiques combinées avec des affects négatifs (anxiété, dépression) multiplient par huit ou neuf le risque de devenir dépendant du cannabis à l'âge adulte.

Sur le plan psychologique, l'impulsivité et l'agressivité seraient aussi des signes avant-coureurs d'un risque accru, surtout si elles apparaissent dès l'enfance. "Mais attention: un enfant qui affiche un de ces traits ne deviendra pas nécessairement psychotique dépendant de la drogue à l'âge adulte", prévient Didier Jutras-Aswad.

Sur le plan environnemental, les milieux familial et social peuvent également influencer la consommation de cannabis "notamment si ces milieux encouragent la consommation et ne permettent pas d'élaborer des stratégies d'adaptation et de tisser des liens sociaux productifs", ajoute-t-il.


Didier Jutras-Aswad
Une image inoffensive à reconsidérer

L'élément actif du cannabis, le tétrahydrocannabinol (THC), agit principalement sur deux récepteurs chimiques du cerveau, soit les récepteurs CB1 et CB2. Les récepteurs de type CB1 en particulier sont présents dans les zones du cerveau associées à l'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou de valeurs culturelles, par l'observation,...), la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) de récompenses, la motivation (La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement dans une action ou expérience. Elle en détermine le...), la prise de décision, l'acquisition (En général l'acquisition est l'action qui consiste à obtenir une information ou à acquérir un bien.) d'habitudes et les fonctions motrices.

"Le cannabis a le potentiel d'influer sur le développement à long terme du cerveau, dont la structure change rapidement au cours de l'adolescence", souligne Didier Jutras-Aswad.

Le médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et...) chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur...) est d'autant plus préoccupé par ce facteur neurobiologique que la teneur en THC du cannabis aurait triplé ces 40 dernières années. "Dans les années 70, les échantillons saisis [par les autorités policières] affichaient des taux de THC souvent inférieurs à 5 %, tandis que, depuis 5 à 10 ans, ces taux ont dépassé fréquemment les 15 à 20 %", précise le Dr Jutras-Aswad.

Par ailleurs, d'autres études ont révélé que le risque de souffrir d'une psychose est d'environ un pour cent dans la population en général. Or, chez certains groupes d'adolescents vulnérables, la consommation de cannabis multiplie par quatre ou cinq, parfois davantage, le risque d'en être atteint, en agissant comme facteur déclencheur (En programmation procédurale, un déclencheur (trigger en anglais) est un dispositif logiciel qui provoque un traitement particulier en fonction d'événements prédéfinis. Par extension, c'est...) d'une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) latente.

C'est pourquoi Didier Jutras-Aswad soutient que "l'image de drogue inoffensive associée à la marijuana est scientifiquement inexacte".
Page générée en 1.334 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique