Catastrophe ferroviaire de Brétigny: premier rapport du BEA
Publié par Adrien le 10/01/2014 à 13:40
Le BEA-TT, Bureau d'Enquêtes sur les Accidents de Transport Terrestre, vient de rendre public son premier rapport sur la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge intervenue en juillet dernier.

Selon le rapport du BEA, la procédure de vérification visuelle des éclisses est insuffisante. Il remet également en cause la solidité de ces éléments boulonnés. Selon le bureau d'étude, les défauts qui ont engendré la catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) en gare de Brétigny (La gare de Brétigny est une gare ferroviaire de la commune française de Brétigny-sur-Orge, dans le département de l'Essonne.) pouvaient ne pas être détectés à l'œil nu. Il est possible par exemple de ne pas remarquer l'absence d'un ou plusieurs boulons, surtout que l'attention de l'opérateur (Le mot opérateur est employé dans les domaines :) peut être portée sur des éléments jugés plus critiques.

Rappel des faits

Le train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des...) Corail (Le corail est un animal de l'embranchement des Cnidaires, vivant généralement en colonies d'individus (les polypes), construisant tout au long de leur vie un squelette extérieur à partir de...) Intercité 3657 est parti à 16h53 le 12 juillet 2013 de Paris-Austerlitz en direction de Limoges. Vers 17h11, il approche de la gare (Une gare est d'ordinaire un lieu d'arrêt des trains. Une gare comprend diverses installations qui ont une double fonction :) de Brétigny-sur-Orge à 137 km/h. Une éclisse au niveau d'un aiguillage (Dans le monde des chemins de fer, pour faire passer un train d'une voie vers une autre, on utilise des aiguilles.), pièce métallique reliant deux sections de rails, se retourne en pivotant sur elle-même au passage du train, entraînant le déraillement de ce dernier. Un wagon (Dans le jargon ferroviaire, on distingue habituellement deux grands types de véhicules remorqués. On parle de wagons pour les marchandises et de voitures pour les voyageurs. (même si...) du train est propulsé contre un quai de la gare, l'avant du train passant sur la voie à droite du quai et l'arrière, déraillé, se retrouve sur la voie à gauche du quai.


La partie avant a continué son chemin, dépassant la gare de voyageurs. Seul le dernier wagon s'est renversé. (image JYB pour Techno-Science.net)


L'arrière du train est à cheval sur le quai (Le Quai est un espace culturel de la ville d'Angers dans le département du Maine-et-Loire en France. L'ouverture a eu lieu le 25 mai 2007, et Le Quai a été inauguré officiellement le...) (image JYB pour Techno-Science.net)

Dès les premières heures (L'heure est une unité de mesure  :) qui ont suivi la catastrophe, les enquêteurs ont repéré l'éclisse responsable qui visiblement ne tenait au moment du choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) plus que par un seul boulon au lieu des quatre nécessaires, ce qui lui a permis de pivoter.

Il s'agit de la pire catastrophe ferroviaire intervenue en France depuis 25 ans, le bilan est de 7 personnes décédées et 61 blessées.
Page générée en 0.271 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique