Cette rare espèce animale vient d'être capturée en images pour la première fois

Publié par Cédric le 02/12/2023 à 08:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: Ecology and Evolution
...
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Une avancée majeure dans la compréhension et la préservation des espèces animales a récemment émergé des îles Salomon avec la première capture en images d'une espèce rare et menacée: le rat géant de Vangunu (Uromys vika). Cette capture photographique historique a été rendue possible grâce à l'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) de plusieurs pièges photographiques sur l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un...) de Vangunu, où réside cette espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type »...) si discrète.

Uromys vika, deux fois plus volumineux qu'un rat brun standard, demeure un spécimen d'une rareté extrême. Son habitat endémique sur l'île de Vangunu en fait l'une des espèces les moins étudiées au monde (Le mot monde peut désigner :). Jusqu'à récemment, sa description se basait uniquement sur un spécimen unique, l'holotype, en 2017.


Images de spécimens Uromys vika enregistrées au cours de cette étude dans la zone de gestion des ressources communautaires de Zaira, île de Vangunu, Îles Salomon: (a) mâle sur le site ZR5 ; (b) femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le...) au site ZR5 ; (c) deuxième femelle avec une cicatrice (Une cicatrice est la partie visible d'une lésion du derme après que le tissu se soit...) sur la croupe au site ZR5 ; et (d) femelle au site ZR9.

Les efforts conjoints des chercheurs de l'Université de Melbourne, de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la...) nationale des îles Salomon et des membres de la communauté de Zaira ont porté leurs fruits, révélant ainsi 95 images capturant quatre individus distincts de ce rongeur rare. Ces images offrent un éclairage précieux sur la vie (La vie est le nom donné :) de cette espèce évasive, montrant notamment sa résidence (Le nom de résidence est donné à un ensemble de voies souvent qui forment une boucle ayant la...) dans les forêts primaires de Zaira, désignées comme "le dernier habitat viable" sur l'île, selon l'étude publiée dans la revue Ecology and Evolution le 20 novembre 2023.

Ce rat géant, avec sa taille inhabituelle et son habitude arboricole, détient une capacité surprenante à perforer des noix de coco avec ses dents. Cependant, malgré sa singularité (D'une manière générale, le mot singularité décrit le caractère singulier de quelque chose ou...), l'exploitation continue de son habitat principal menace sa survie. Le Dr Tyrone Lavery, principal auteur de l'étude, exprime d'ailleurs ses inquiétudes quant à l'autorisation d'exploitation forestière accordée par le gouvernement des îles Salomon le 1er novembre 2022.

La connaissance écologique traditionnelle profonde détenue par le peuple de Vangunu s'est avérée cruciale pour la réussite de cette étude. Leur participation et les pièges photographiques ont permis de documenter cette espèce rare, soulignant ainsi l'importance de leur rôle dans la conservation de leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...).

Dans cette lutte pour la préservation, ces images du rat géant de Vangunu apportent un espoir précieux pour soutenir les efforts visant à éviter l'extinction imminente de cette espèce menacée et à améliorer son statut de conservation.
Page générée en 0.236 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique