Le chasseur d'exoplanètes SPIRou est prêt
Publié par Adrien le 24/02/2019 à 08:00
Source: Université de Montréal
Livré au télescope Canada-France-Hawaii en janvier 2018, le spectropolarimètre infrarouge, SPIRou, a été soumis à des tests rigoureux pour mesurer sa performance et sa précision. Il peut maintenant commencer son exploration des systèmes planétaires autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent...) d'étoiles naines rouges. Il permettra notamment d'observer le système TRAPPIST-1, situé à 39 années-lumière du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une étoile de type naine jaune, et...) et qui comprend sept planètes rocheuses de la taille de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus...).


Le système optique du spectrographe de SPIRou Crédit: Sébastien Chastanet - CNRS/UPS/OMP

L'idée derrière SPIRou

L'idée de construire un spectropolarimètre est née en 2010, au moment où le nouveau télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à son homologue...) Kepler mettait au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les...) quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur...) d'exoplanètes. Kepler ne permettait toutefois pas de connaître certains de leurs éléments comme leur masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave)....). Des chercheurs de France, du Canada, du Brésil, de Taiwan, de Suisse et du Portugal ont donc entrepris de construire SPIRou, un spectropolarimètre infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.) à haute résolution et un vélocimètre de haute précision. Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) a été dirigé par Jean-François Donati, de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) en astrophysique (L’astrophysique (du grec astro = astre et physiqui = physique) est une branche interdisciplinaire de l'astronomie qui concerne principalement la physique et l'étude des propriétés des...) et planétologie (La planétologie est la science de l'étude des planètes. La discipline recouvre de nombreuses branches de la science ; son domaine d'étude s'étend des grains microscopiques jusqu'aux planètes géantes...) (IRAP) du Centre national de la recherche scientifique (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) (CNRS) et de l'Université de Toulouse (Cette page est consacrée au PRES Université de Toulouse. Pour les pages sur les universités voir Université Toulouse I, Université Toulouse II-Le Mirail,...) III-Paul Sabatier, et René Doyon, directeur de l'Observatoire du Mont-Mégantic (OMM) et professeur à l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment...) de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du...).

SPIRou portera une attention particulière aux exoplanètes semblables à la Terre qui orbitent autour des naines rouges, des étoiles plus froides et moins massives que le Soleil qui sont très nombreuses dans notre voisinage (La notion de voisinage correspond à une approche axiomatique équivalente à celle de la topologie. La topologie traite plus naturellement les notions globales comme la continuité qui...) solaire. "Avec SPIRou s'ouvre une nouvelle ère (Une nouvelle ère (1/2) et Une nouvelle ère (2/2) sont des épisodes de la série télévisée Stargate Atlantis. Ce sont les deux premiers...) dans la recherche de planètes analogues à la Terre et potentiellement habitables au-delà du système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis...)", a souligné René Doyon.

Une équipe québécoise forte en instrumentation

Forts de leur expertise en instrumentation, le groupe de recherche en astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs...) de l'Université de Montréal et celui en ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements...) optique de l'Université Laval étaient prêts pour collaborer à la construction de SPIRou. Les deux établissements ont un bagage considérable en élaboration d'instruments astronomiques qui a mené à la création du Laboratoire d'astrophysique expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan culturel et politique....) à l'Observatoire du Mont-Mégantic.

Le début des observations

Pour les quatre prochaines années, 300 nuits observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir...) ont été allouées aux responsables du programme SPIRou Legacy Survey, dont 50 nuits d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) dans les six prochains mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). En plus de l'analyse des systèmes découverts grâce au télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité ainsi que la...) Kepler, SPIRou deviendra un incontournable pour mesurer la masse de nouvelles exoplanètes qui seront révélées par TESS, le satellite (Satellite peut faire référence à :) de recensement (Le recensement est une opération statistique de dénombrement d'une population.) des exoplanètes en transit, lancé par la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence...) en avril dernier.

Les exoplanètes étudiées par SPIRou seront aussi des candidates idéales pour la mission du télescope spatial James-Webb - dont le lancement est prévu en 2021 -, qui permettra d'analyser les atmosphères des exoplanètes afin de déterminer si elles peuvent abriter des formes de vie (La vie est le nom donné :).
Page générée en 0.710 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique