La clé de la longévité ? Réduire l'apport en cet acide aminé prolongerait la vie de 33% !

Publié par Cédric le 29/11/2023 à 13:00
Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Source: Cell Metabolism
...
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Une récente étude menée sur des souris révèle que limiter la consommation d'un acide aminé essentiel particulier ralentit les effets du vieillissement et prolonge même l'espérance de vie. Les scientifiques se demandent maintenant si ces découvertes pourraient s'appliquer à l'Homme.


L'isoleucine, un acide aminé fondamental pour la construction des protéines dans le corps, a été l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans...) principal de cette recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...). Les résultats, aussi étonnants que prometteurs, ont montré que la réduction de cet acide aminé essentiel (Un acide aminé essentiel ou indispensable (en anglais, IAA), est un acide aminé qui ne...) a eu un impact significatif sur la durée de vie des souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant...). Les mâles ont bénéficié d'une augmentation de leur espérance de vie (L'espérance de vie est une donnée statistique. Elle est censée permettre de connaître la durée...) de 33 % tandis que les femelles ont vu la leur augmenter de 7 %.

Cette restriction en isoleucine a engendré des effets positifs sur la santé globale des rongeurs. Outre l'augmentation de leur longévité (La longévité d'un être vivant est la durée de vie pour laquelle il est...), les souris soumises à ce régime restreint ont présenté un amaigrissement, un contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de...) amélioré du taux de sucre dans le sang et une réduction des problèmes de santé liés au vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant...), tels que l'élargissement de la prostate (La prostate est une large glande de l'appareil génital masculin. Sa fonction principale est de...) chez les mâles et le développement de tumeurs chez les femelles.

Un aspect fascinant de cette étude réside dans le fait que malgré une consommation calorique plus élevée, les souris restreintes en isoleucine ont maintenu des poids corporels plus maigres. Elles ont accompli cela en brûlant plus d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...), sans recourir à une augmentation significative de leur niveau d'activité physique (L'activité physique regroupe à la fois l'exercice physique de la vie quotidienne, maison,...). Ces résultats ouvrent la voie à une exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) plus approfondie des mécanismes sous-jacents au vieillissement chez les mammifères et suscitent un intérêt considérable quant à la possibilité de reproduire ces effets chez les humains.


Les implications de cette découverte sont vastes et intrigantes. La perspective d'identifier des interventions similaires chez l'Homme pour prolonger la durée de vie saine et active suscite un grand intérêt dans la communauté scientifique. Cependant, il est essentiel de souligner que bien que ces résultats soient prometteurs, les études sur les souris ne se traduisent pas nécessairement par des résultats similaires chez les humains. Des recherches supplémentaires sont donc nécessaires pour mieux comprendre les implications de la restriction en isoleucine chez l'être humain.
Page générée en 0.326 seconde(s) - site hébergé chez Contabo | English version
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique