Le Coandã 1910: le tout premier avion à réaction de l'histoire
Publié par jyb le 29/03/2009 à 01:30
Il y a pratiquement 100 ans, le Coandã 1910 sortait de son atelier de montage d'Issy les Moulineaux. Cet avion est l'œuvre de l'ingénieur roumain Henri Coandã qui reçut pour l'occasion l'appui de Gustave Eiffel et de Paul Painlevé. D'une structure très légère, cet avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...) est dépourvu d'hélice (Hélice est issu d'un mot grec helix signifiant « spirale ». Un objet en forme d'hélice est dit hélicoïdal.) mais ce n'est pas un planeur (Un planeur est un aérodyne qui est, par définition, dépourvu de moteur. Il existe toutefois des versions dotées d'un moteur d'appoint escamotable appelées...): il s'agit du premier avion doté d'un moteur à réaction (Un moteur à réaction est un moteur reposant sur la projection d'un gaz ou d'un liquide produisant une poussée. La projection créé une force en réaction décalé de 180°, cette force est nommée poussée.).

Le réacteur (Un réacteur peut désigner :) était tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) d'abord animé par un moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie (éolienne,...) à pistons qui entrainait une turbine (Une turbine est un dispositif rotatif destiné à utiliser la force d'un fluide (eau, vapeur, air, gaz de combustion), dont le couple est transmis au moyen d'un arbre.). Cette turbine envoyait de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...) vers deux chambres de combustion (La combustion est une réaction chimique exothermique d'oxydoréduction. Lorsque la combustion est vive, elle se traduit par une flamme voire une explosion.) qui expirait ensuite l'air vers l'arrière du réacteur. Le tout donnait au Coandã 1910 une forme des plus étranges avec notamment un énorme cône métallique tronqué à l'avant.


Le Coanda 1910 lors du salon aéronautique de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de...) en 1910

L'avion fût présenté lors de la 2ème Exposition de la Locomotion Aérienne, l'ancêtre du salon du Bourget qui se déroulait la même année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Henri Coandã entama les essais de son avion à la fin de cette même année. Le 16 décembre 1910, lors d'un essai de roulage, le moteur s'enflamme, Coandã 1910 décolle, Henri Coandã en perd le contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) et parvient à s'éjecter. L'avion s'écrase dans un mur (Un mur est une structure solide qui sépare ou délimite deux espaces.) et est détruit. Il se raconte que Gustave Eiffel (Alexandre Gustave Bonnickausen dit Eiffel (15 décembre 1832, Dijon - 27 décembre 1923, Paris), est un ingénieur et un industriel français qui participa...) aurait dit au jeune inventeur "Jeune homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est...), vous êtes né 30 ans trop tôt !". Effectivement, 29 ans plus tard, en 1939, le Heinkel He 178 (En août 1939, le Heinkel He 178 fut le premier aéronef au monde à voler grâce à un moteur à réaction. Le réacteur qui le propulsait, le He S3 d'une...) sera le premier avion à réaction à être pleinement opérationnel.

La très courte vie (La vie est le nom donné :) du Coandã 1910 va cependant avoir d'autres répercutions scientifiques. Lors du premier et unique vol involontaire de l'avion, le pilote comme les témoins vont observer un phénomène alors étrange. Les flammes qui s'échappent du moteur, au lieu de prendre une trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) rectiligne, suivent les formes du fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure et l'empennage (pour la stabilité).), avant de s'éloigner. Cette particularité va donner lieu à plusieurs études scientifiques. Une fois bien compris, le phénomène sera dénommé "Effet Coanda" en hommage à celui qui l'a découvert par accident en testant le premier avion à réaction.
Page générée en 0.270 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique