Découverte d'un état super-isolant
Publié par Adrien le 16/04/2008 à 01:27
Source: BE Allemagne numéro 380 (9/04/2008) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /53920.htm
Une équipe de chercheurs dirigée par le Prof. Dr. Christoph Strunk du laboratoire basse température de l'Université de Ratisbonne a découvert un état de la matière supra-isolant encore jamais atteint jusque-là. Cette découverte réfute l'hypothèse selon laquelle un isolant (Un isolant est un matériau qui permet d'empêcher les échanges d'énergie entre deux systèmes. On distingue : les isolants électriques, les isolants...) parfait n'existerait qu'au zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une position vide dans...) absolu (0 K soit -273°C).

Le phénomène découvert est étonnamment similaire à celui de supraconductivité (La supraconductivité est un phénomène survenant dans certains matériaux dits supraconducteurs. Il est caractérisé par l'absence de résistance électrique et l'annulation du champ magnétique à l'intérieur du matériau...), apparaissant dans de nombreux métaux à très basse température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid et de chaud,...): l'aluminium (L'aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la Terre avec 1,5 % de la masse totale.), le plomb (Le plomb est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Pb et de numéro atomique 82. Le mot et le symbole viennent...) ou le zinc (Le zinc (prononciation /zɛ̃k/ ou /zɛ̃ɡ/) est un élément chimique, de symbole Zn et de numéro atomique 30.) perdent toute résistance électrique à quelques degrés du zéro absolu. L'équipe constituée de chercheurs de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures)....) de Ratisbonne, de Novossibirsk (Russie), de Louvain (Belgique) et d'Argonne (USA) a examiné des couches minces de nitrure de titane (Le titane est un élément chimique métallique de symbole Ti et de numéro atomique 22.) présentant généralement aussi la propriété de supraconductivité à très basse température. Le comportement observé lors de l'expérience s'est révélé cependant très différent lorsque la couche mince (Une couche mince est une fine pellicule d'un matériau déposée sur un autre matériau, appelé « substrat ». Le but de la couche mince est de donner des propriétés particulières à la surface de la pièce...) atteignait une épaisseur de moins de 5 nm: à une température de -273,16°C, le nitrure de titane atteint un état supra-isolant avec une très grande résistance électrique. Le courant traversant l'alliage (Un alliage est une combinaison d'un métal avec un ou plusieurs autres éléments chimiques.) est trop faible pour être mesuré.

Les résultats ont été publiés dans la revue Nature le 3 avril 2008. Les applications se trouvent notamment dans les ordinateurs quantiques.

Page générée en 0.177 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique