Découverte du premier virus géant chez un hôte végétal

Publié par Adrien le 09/07/2013 à 00:00
Source: BE Pays-Bas numéro 46 (8/07/2013) - Ambassade de France aux Pays-Bas / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /73483.htm
Dans un article publié le 10 juin 2013 dans la revue scientifique PNAS, des chercheurs français et néerlandais ont annoncé avoir séquencé le code génétique d'un virus géant qui s'attaque à Phaeocystis globosa, une espèce d'algue (Les algues sont des êtres vivants capables de photosynthèse dont le cycle de vie se déroule généralement en milieu aquatique. Elles constituent une part très importante de la...) commune que le public connaît surtout par l'écume de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) blanc-crème couvrant l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) ou déposée sur les plages formée à partir de cette algue. Baptisé "PgV-16T", il s'agit du premier virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme...) géant identifié chez un hôte végétal (Les classifications scientifiques classiques regroupent sous le terme végétal ([veʒetal]/[veʒeto]) plusieurs lignées d'organismes vivants qui, selon...). Il joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et à mastiquer.) un rôle important dans la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) de la population de cette espèce (Dans les sciences du vivant, l’espèce (du latin species, « type » ou « apparence ») est le taxon de base de la...) d'algue qui prolifère dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier.


Ecume caractéristique de Phaeocystis globosa
Crédits: Lamiot

Cette découverte est le fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de l'ovaire forme le...) du travail collaboratif (Le travail est souvent naturellement collectif et collaboratif, c'est-à-dire qu'il fait interagir plusieurs acteurs pour la réalisation de tâches qui visent à atteindre un but commun. La notion de travail...) de l'équipe de Corina Brussaard de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for...) Royal Néerlandais pour la Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) Marine et de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...) d'Amsterdam et de celle de Jean-Michel Claverie du laboratoire Information Génomique (La génomique est une discipline de la biologie moderne. Elle étudie le fonctionnement d'un organisme, d'un organe, d'un cancer, etc. à...) et Structurale (IGS) de l'université d'Aix-Marseille (CNRS - UMR7256). "C'est une découverte très excitante qui change notre vision des virus", a commenté Corina Brussaard. "Il s'agit du plus grand virus d'algue pour lequel nous disposons désormais du code génétique (Le code génétique désigne le système de correspondance mis en jeu lors de la transformation de l'information génétique des gènes en protéines, au cours du processus de traduction....) complet. D'autre part, c'est le premier virus géant qui se sert d'une algue comme hôte, ce qui signifie qu'ils sont plus communs qu'on ne le pensait", ajoute-t-elle.

La découverte des virus géants est très récente puisque le premier d'entre eux, le "Mimivirus", n'a été identifié par Jean-Michel Claverie qu'en 2003. Mais ce n'est pas leur grande taille ou le fait qu'ils contiennent généralement plus de matériel génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) qu'un virus ordinaire qui passionnent les biologistes. Du moins pas directement. La caractéristique la plus intéressante de ces organismes est qu'ils remettent en cause la frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux États souverains. Le rôle que joue une frontière peut fortement varier suivant les...) entre virus et organismes vivants et suggèrent qu'ils ont évolué différemment des virus "ordinaires" plus petits. En effet, les virus géants ont certaines caractéristiques qui jusqu'à maintenant étaient réservées aux cellules vivantes, ce qui les placent très loin dans la chronologie de l'évolution.

Il semble qu'à l'origine, les virus géants étaient des organismes indépendants qui ne pouvaient survivre qu'à l'intérieur d'autres organismes comme symbiote ou parasite. Puis, au cours de l'évolution, ils ont perdu une partie de leur matériel génétique les rendant ainsi dépendant de leur hôte. Les virus géants seraient ainsi les représentants actuels d'une forme de vie (La vie est le nom donné :) qui existait au moment où vivait leur dernier ancêtre commun (En phylogénie, un ancêtre commun à plusieurs espèces est l'individu le plus proche dans le temps dont descendent toutes les espèces en...), il y a 3-4 millions d'années, et ils auraient donc contribué au développement des cellules actuelles. Selon Corina Brussaard: "si c'est effectivement le cas, il s'agirait alors d'une nouvelle voie pour la formation des virus et l'échange de matériel génétique, ce qui pourrait avoir des conséquences imprévisibles sur notre perception des virus comme agents pathogènes."
Cet article vous a plus ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.979 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique