Développer un antibiotique: un parcours du combattant

Publié par Adrien le 22/09/2020 à 09:00
Source: ASP
La résistance aux antibiotiques est l'une des principales menaces pour la santé mondiale, rappellent de nombreux médecins, ainsi que l'OMS. Pourtant, les compagnies pharmaceutiques délaissent depuis des années le développement de nouvelles molécules, déplorait récemment la revue Nature.


Crédits photo: Arek Socha de Pixabay

De la découverte d'un antibiotique (Un antibiotique (du grec anti : « contre », et bios : « la vie ») est une molécule qui détruit ou bloque la croissance des bactéries. Dans le...) jusqu'à sa mise en marché, il s'écoulait normalement une dizaine d'années et il en coûtait plus d'un milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999 999) et précède un...) de dollars. Le prix de ces médicaments était toutefois trop bas pour compenser ces dépenses astronomiques.

Il faut rappeler que les médecins sont censés prescrire les nouveaux antibiotiques avec parcimonie, pour éviter que les microbes y deviennent résistants. De plus, justement en raison de l'apparition de cette résistance, ces médicaments sont voués à devenir inefficaces.

Dans les 20 dernières années, 15 des 18 grandes compagnies pharmaceutiques mondiales ont donc abandonné ce domaine de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le...), selon le Comité d'experts sur les incidences socioéconomiques potentielles de la résistance aux antimicrobiens au Canada. Résultat: la plupart des entreprises qui travaillent actuellement à développer des antibiotiques sont de petites firmes de biotechnologies qui fonctionnent à crédit. Le reportage de Nature donne en exemple Paratek, qui vient tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) juste de mettre en marché, aux États-Unis, l'antibiotique omadacycline, après 20 ans de recherches.

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) DRIVE-AB, une initiative européenne pour un réinvestissement dans la recherche et le développement sur les antibiotiques, estime que 400 petites et moyennes entreprises travaillent à produire de nouvelles molécules. Toutefois, elles n'ont souvent pas les reins assez solides pour traverser le long processus menant à l'approbation d'un médicament (Un médicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives, préventives ou...). Par exemple, dans les deux dernières années aux États-Unis, quatre de ces compagnies ont fait faillite.

Soutenir la recherche

Des experts du domaine réclament donc des mesures pour venir en aide aux petites entreprises qui veulent mettre sur le marché de nouveaux antibiotiques. L'une des stratégies possibles serait de soutenir l'étape de la recherche et du développement.

Par exemple, CARB-X est un partenariat à but non lucratif dont l'objectif est d'accélérer la recherche antimicrobienne. Financé par des partenaires gouvernementaux et philanthropiques, il a investi 242 millions de dollars dans 67 projets depuis sa création en 2016. Le gouvernement canadien distribue, pour sa part, environ 10 millions par année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) aux chercheurs qui souhaitent commercialiser leur découverte.

Une autre option est de récompenser les compagnies qui réussissent à mettre un nouveau médicament sur le marché. Par exemple, le projet DRIVE-AB suggère d'offrir 1 milliard de dollars lors de la commercialisation d'un antibiotique. Selon ces experts, cette mesure permettrait de quadrupler le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de nouvelles molécules qui seront développées dans les 30 prochaines années. Par ailleurs, aux États-Unis, certaines lois visent à allonger la période d'exclusivité détenue par les compagnies ayant produit un nouvel antibiotique.

Cependant, ces mesures ne sont pas toujours bien reçues par le public qui voit les compagnies pharmaceutiques comme des entreprises opportunistes qui vendent leurs médicaments trop cher. La pandémie (Une pandémie (du grec ancien πᾶν / pãn (tous) et δῆμος / dễmos (peuple)) est une épidémie touchant une part exceptionnellement importante de la population et...) de COVID-19 a toutefois montré qu'il ne faut pas toujours attendre qu'une nouvelle menace pèse sur notre santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) pour mettre au point (Graphie) les médicaments nécessaires...
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.822 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique