Une étude avertit du risque que les personnes nocturnes ou "vespérales" conduisent tôt le matin
Publié par Isabelle le 30/06/2014 à 17:17
Source: Université de Grenade

Illustration: Université de Grenade
Des chercheurs de l'Université de Grenade démontrent qu'il y a des personnes "matinales" et d'autres "vespérales" en fonction du moment de la journée où leurs fonctions biologiques et cognitives sont plus actives, et signalent que ceci influe spécialement sur leur capacité de réagir au volant.

Les personnes vespérales conduisent beaucoup plus mal pendant leur "mauvaise heure (L'heure est une unité de mesure  :)" (c'est-à-dire tôt le matin) que pendant leur heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il...) optimale (à partir de l'après-midi). Par contre, les personnes matinales conduisent de façon plus stable que les vespérales, aussi bien le matin que l'après-midi.

Des chercheurs de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) de Grenade ont démontré que le chronotype des personnes (ou le fait qu'elles soient matinales ou vespérales en fonction du moment de la journée où leurs fonctions physiologiques sont plus actives) influe spécialement sur leur capacité de réagir au volant.

Concrètement, les personnes vespérales conduisent beaucoup plus mal (font moins attention) pendant leur "mauvaise heure" (c'est-à-dire tôt le matin) que pendant leur heure optimale (à partir de l'après-midi). Par contre, les personnes matinales conduisent de façon plus stable que les vespérales, aussi bien le matin que l'après-midi.

Dans un article publié dans la revue Accident Analysis and Prevention, les chercheurs, membres du groupe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) "Neuroergonomía" (HUM-957) du centre "Esprit, Cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de...) et Comportement" de l'Université de Grenade, ont analysé les rythmes circadiens ou biologiques à partir d'un échantillonnage (L'échantillonnage est la sélection d'une partie dans un tout. Il s'agit d'une notion importante en métrologie : lorsqu'on ne peut pas saisir un événement dans son ensemble, il faut effectuer des...) composé de 29 étudiants de l'Université de Grenade à chronotypes extrêmes choisis parmi plus de 500.

Alouettes et hiboux

Les rythmes circadiens sont des oscillations des variables biologiques qui se produisent à intervalles de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réguliers, comme le sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus...) et la veille. "En fonction de ceux-ci, les scientifiques utilisons une comparaison avec les oiseaux: les personnes matinales seraient des alouettes et les vespérales des hiboux", explique Ángel Correa (Correa est un genre de 11 espèces d'angiospermes aux fleurs en forme de cloches originaires pour la plupart de l'est de l'Australie. Correa fait parie de la famille des...) Torres, principal auteur de ce travail. Pour cette recherche, les scientifiques de l'Université de Grenade ont appliqué un questionnaire (Les questionnaires sont un des outils de recherche pour les sciences humaines et sociales, en particulier la psychologie, la sociologie, le marketing et la...) aux participants afin de connaître des aspects comme les heures de la journée pendant lesquelles ils présentent une plus grande énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) ou leurs habitudes de sommeil, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en employant un simulateur de conduite (Le terme simulateur de conduite désigne en général un simulateur de véhicule terrestre comme un véhicule automobile, un véhicule ferroviaire ou même celui d'un navire.). Ainsi, ils ont fait conduire les personnes matinales et vespérales à huit heures du matin et du soir, après quoi ils ont comparé les deux groupes à leur correspondante heure optimale ou plus mauvaise de la journée.

À la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde...) de ces résultats, les chercheurs recommandent que les entreprises réalisent ce genre d'épreuve à leurs employés afin de savoir s'ils sont matinaux ou vespéraux et d'adapter leurs horaire de travail en fonction de cela.

 

Illustration: Université de Grenade

Professions à risque

"Il y a des professions qui impliquent la réalisation d'activités qui requièrent une bonne attention soutenue, comme c'est le cas des pilotes d'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...), des contrôleurs aériens ou de centrales nucléaires, des chirurgiens ou des transporteurs", signale Correa.

"Une même heure de la journée peut être bonne ou mauvaise pour réaliser ces activités en fonction de notre chronotype, bien qu'il y ait des heures mauvaises pour tout le monde (Le mot monde peut désigner :), comme celle de la sieste ou l'intervalle entre 3 et 5 heures du matin", avertit l'expert.

Les chercheurs de l'Université de Grenade avertissent que conduire quand cela fait dix-huit heures que nous ne dormons pas (par exemple, à 2 heures du matin si nous nous sommes levés à 8 heures, quelque chose d'assez habituel) "entraîne le même risque que conduire avec la limite maximale d'alcool permise, vu que nos niveaux d'alerte descendent considérablement."
Page générée en 0.303 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique