Europe: modélisation de l'évolution d'une deuxième vague du Covid-19

Publié par Isabelle le 27/09/2020 à 09:00
Source: CNRS

Deux scientifiques de l'IP2I (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1), en collaboration avec un chercheur de l'Université du Sud du Danemark et de l'Université Federico II de Naples, ont développé une nouvelle modélisation mathématique, inspirée par la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général...) des hautes énergies, pour prédire les prochaines vagues liées à la pandémie (Une pandémie (du grec ancien πᾶν / pãn (tous) et δῆμος / dễmos (peuple)) est une épidémie touchant une part exceptionnellement importante de la population et...) de Covid-19. L'extension à l'épidémiologie de cette technique, appelée groupe de renormalisation (En théorie quantique des champs (ou QFT), en mécanique statistique des champs, dans la théorie des structures géométriques...), très utilisée en physique des particules (La physique des particules est la branche de la physique qui étudie les constituants élémentaires de la matière et les rayonnements,...) et en physique de la matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de l'espace et...) condensée, donne un modèle mathématique (Un modèle mathématique est une traduction de la réalité pour pouvoir lui appliquer les outils, les techniques et les théories mathématiques, puis généralement, en sens inverse, la traduction des résultats mathématiques...) capable de caractériser l'évolution de la pandémie à travers les territoires européens. Leurs simulations, effectuées sur la base des taux d'infection et des déplacements à l'intérieur et entre les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...) européens entre mars et juillet 2020, suggèrent qu'une deuxième vague (Une vague est un mouvement oscillatoire de la surface d'un océan, d'une mer ou d'un lac. Les vagues sont générées par le vent et ont une amplitude crête-à-crête...) en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une des...) pourrait se produire entre juillet 2020 et janvier 2021.

Il n'est pas possible de prédire l'ampleur de cette deuxième vague ni quand le prochain pic d'infection aura exactement lieu en France. Néanmoins, les simulations effectuées soulignent l'importance des comportements humains pour ralentir la pandémie. Selon ces travaux, le moment précis des pics des taux d'infection pour chaque pays pourrait être contrôlé par le biais de la distanciation sociale, du contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) des "clusters" locaux et des mesures de contrôle aux frontières. Cette étude est publiée le 23 septembre 2020 dans Scientific Reports.

Pour aller plus loin

les auteurs ont modélisé la dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) temporelle d'une deuxième vague pour de nombreux pays d'Europe et ont créé une simulation vidéo (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la restitution d'images animées, accompagnées ou non de son, sur un support adapté à l'électronique et non de type...) du moment où une deuxième vague est susceptible de culminer dans chaque pays. Cette animation (L'animation consiste à donner l'illusion du mouvement à l'aide d'une suite d'images. Ces images peuvent être dessinées, peintes, photographiées, numériques, etc.) est le résultat de plusieurs simulations de la deuxième vague. Les chercheurs supposent que les pays pris en compte adopteront pour la deuxième vague des mesures similaires à celles de la première et que l'immunité de groupe est faible, voire inexistante. Les simulations commencent à la semaine 25. Le fait que certains pays subissent déjà une deuxième vague, à partir du 5 août, est pris en compte.

Pays: Allemagne, Autriche, Belgique, Croatie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Slovaquie, Suisse, Bosnie, République Tchèque, Portugal, Serbie, Slovénie, Suède.
Codage couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).): L'intensité de la couleur rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) par pays correspond au nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de nouveaux cas normalisés par pays.


Bibliographie:
Second wave COVID‑19 pandemics in Europe: a temporal playbook. Giacomo Cacciapaglia, Corentin Cot & Francesco Sannino. Le 23 septembre 2020, Scientific Reports. DOI: https://www.nature.com/articles/s41598-020-72611-5

Contacts:
- Giacomo Cacciapaglia - Chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et...) CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) - g.cacciapaglia at ipnl.in2p3 (L'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) est un institut de recherche fondamentale du CNRS dont le domaine de recherche...).fr
- Alexiane Agullo - Attachée de presse CNRS -alexiane.agullo at cnrs.fr
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 1.038 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique