Les femmes médecins sont meilleures que les hommes

Publié par Isabelle le 19/10/2013 à 00:00
Source: Mathieu-Robert Sauvé - Université de Montréal

Les chercheurs ont étudié les interventions des médecins auprès de patients diabétiques âgés. (Photo: iStockphoto)
La qualité des soins prodigués par les femmes médecins est supérieure à celle de leurs collègues masculins. La productivité de ces derniers est cependant plus grande.

C'est la conclusion à laquelle est parvenue une équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) de l'Université de Montréal (L’Université de Montréal est l'un des quatre établissements d'enseignement supérieur de Montréal au Québec. Elle...) qui a étudié les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) de facturation de plus de 870 médecins québécois, dont la moitié étaient des femmes, en fonction de leurs interventions auprès de patients diabétiques âgés. "Les femmes ont obtenu des scores significativement plus élevés en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La...) de conformité aux guides de pratique. Elles sont plus nombreuses que les hommes à prescrire les médicaments recommandés et à planifier les examens requis", explique l'auteure principale de l'étude, Valérie Martel, qui a consacré son mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) de maitrise à ce sujet au Département d'administration de la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.). Roxane Borges Da Silva, professeure à la Faculté des sciences infirmières, a codirigé le travail de maitrise de Mme Martel, aujourd'hui étudiante en médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...) à l'Université Laval (L’Université Laval est l'une des plus grandes universités au Canada. Elle a comme origine le Séminaire de Québec, fondé en 1663 et constitue ainsi le plus ancien établissement d’enseignement...) et présidente de la Fédération médicale étudiante du Québec. Régis Blais, professeur au Département d'administration de la santé et directeur de la recherche de Mme Martel, complétait l'équipe.

Pour pouvoir juger de la qualité des soins, les chercheurs se sont basés sur les recommandations de l'Association canadienne du diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien dia-baïno, qui signifie « passer au...), qui produit un guide clinique du traitement de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) avec des directives claires. Chaque patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.) âgé de 65 ans et plus atteint de diabète doit passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.), tous les deux ans, un examen de la vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) chez un ophtalmologiste ou un optométriste. Il doit aussi recevoir trois ordonnances pour des médicaments précis, dont des statines, et il est recommandé qu'il passe une visite médicale complète annuellement. Comme la banque de données médicoadministratives de la Régie de l'assurance maladie (L'assurance maladie est un dispositif chargé d'assurer un individu face à des risques financiers de soins en cas de maladie, ainsi qu'un revenu minimal lorsque l'affection prive la...) du Québec incluent de l'information exhaustive sur chaque acte médical, les chercheurs ont pu mesurer ces variables. Dans chaque cas, les tests statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la présentation de ces ressources afin de les rendre...) "confirment une différence significative entre les hommes et les femmes", peut-on lire sur l'affiche présentée au congrès de l'Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé.

Chez les médecins d'âge moyen, trois femmes sur quatre ont, par exemple, exigé de leur patient qu'il passe un examen de la vue contre 70 % de leurs confrères; 71 % d'entre elles avaient prescrit les médicaments recommandés comparativement à 67 % des hommes et une proportion similaire avait prescrit des statines (68 % contre 64 %); 39 % des femmes médecins avaient expressément demandé à leur patient de subir un examen complet (contre 33 % des hommes). En matière de productivité, il y a un renversement. En moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur...), les hommes déclarent près de 1000 actes de plus par an que leurs consoeurs.

Différences générationnelles

L'étude de Valérie Martel comporte un volet sur l'âge des cliniciens. "Mon hypothèse était que les différences entre les pratiques masculines et féminines s'amenuisent avec le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). J'avais l'impression qu'on voit de plus en plus d'hommes prendre du temps avec leur patient, au détriment de leur productivité, et de plus en plus de femmes tendre vers une hausse du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'actes. Cet aspect a été démontré. Plus les médecins sont jeunes, moins les différences apparaissent significatives."

Pour Régis Blais, cette étude vient confirmer ce que plusieurs personnes pensaient. "Les femmes qui passent plus de temps avec leur patient, on a l'impression que ça va de soi. Mais c'est difficile à observer dans le cadre d'une étude scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.). Celle-ci y parvient."

Cependant, il met en garde contre une interprétation erronée des résultats. Si un médecin (Un médecin est un professionnel de la santé titulaire d'un diplôme de docteur en médecine. Il est chargé de soigner les maladies, pathologies, et blessures de ses patients. Son...) plus productif semble plus "rentable" pour un hôpital (Un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des personnes atteintes de pathologies et des traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile ou...), les apparences peuvent être trompeuses à long terme. "Un médecin qui prend le temps de bien expliquer les problèmes à ses patients pourrait faire en sorte que ceux-ci ne reviennent pas un mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) plus tard parce qu'un détail les inquiète. La personne la plus productive pourrait ne pas être celle qu'on croit."

Dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept...) de la féminisation de la profession médicale, les résultats "interpellent les décideurs sur la planification (La planification est la programmation d'actions et d'opérations à mener) des ressources humaines en santé et les défis que pose cette augmentation de la prévalence des femmes, écrivent les auteurs dans leur conclusion. Il faudrait examiner en particulier le ratio gains/bénéfices d'une plus grande qualité, combinée à une plus faible productivité."

Réflexion nécessaire

Une réflexion sur la réorganisation du système de santé (Un système de santé réunit "toutes les organisations, institutions et ressources qui interviennent en matière de santé et qui...) s'impose donc. "La parité hommes-femmes est admise depuis plusieurs années chez les omnipraticiens. Chez les spécialistes, nous y sommes presque. Or, les femmes s'absentent temporairement du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) pour fonder une famille. Elles travaillent moins d'heures (L'heure est une unité de mesure  :) pour assurer une présence à la maison (Une maison est un bâtiment de taille moyenne destiné à l'habitation d'une famille, voire de plusieurs, sans être considérée comme un...) quand elles ont des enfants. Inévitablement, cette transformation aura un effet sur la gestion des ressources. Il faut se préparer à ces changements."

Roxane Borges Da Silva est du même avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un monoplace de chasse destiné au...). "Notre étude ne lève qu'une partie du voile sur cette question. Et elle a plusieurs limites. Ainsi, on ne sait pas si les ordonnances médicales et les recommandations relatives aux examens ont été bien suivies. Mais les différences observées demeurent significatives. Elles nous renseignent sur des différences dans la pratique médicale dont il faudra tenir compte."
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.327 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique