Impact du changement climatique sur la flore française: de nouveaux résultats inédits
Publié par Isabelle le 23/07/2019 à 14:00
Source: CNRS INEE

Prairie de fauche du secteur de Guyans-Vennes, dans le Doubs, présentant une dominance du cerfeuil des prés, "Anthriscus sylvestris"© Leslie MAUCHAMP/CNRS Photothèque
Une équipe de chercheurs du Centre d'Ecologie et des Sciences de la Conservation (CESCO - MNHN/CNRS/SU), de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) des Sciences de l'Evolution de Montpellier (ISEM - CNRS/Univ Montpellier/IRD/EPHE) et de l'Institut d'ecologie et des sciences de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme...) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du...) (IEES - CNRS/Univ Sorbonne (La Sorbonne est un complexe monumental du Quartier latin de Paris. Elle tire son nom du théologien du XIIIe siècle Robert de Sorbon, le fondateur du collège de Sorbonne, collège...) Université/ Univ Paris-est Creteil Val-de-Marne/Inra/IRD), vient de publier dans la revue Biology Letters de nouveaux résultats montrant que la flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la faune). Le terme...) française est en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs...) de changer sous l'effet du réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la...).

Tous les ans, dans le cadre du programme de sciences participatives Vigie-Flore, une centaine de bénévoles, botanistes amateurs ou professionnels, échantillonnent la flore sauvage aux quatre coins de la France, tous de la même façon, et partagent leurs données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) avec le Muséum (Salle d'exposition du Muséum Provincial (1908) à Toronto (Ontario, Canada) Mangattan Museum (2001) à Ishinomaki (Japon), consacré aux...) national d'Histoire naturelle (La démarche d'observation et de description systématique de la nature commence dès l'Antiquité avec Théophraste, Antigonios de Karystos et Pline l'Ancien. Le terme d’histoire naturelle a...). Cet effort collectif a permis de caractériser la flore de 3118 sites sur une période de neuf ans (2009-2017). A travers ces milliers de données, concernant 2428 espèces de plantes, les chercheurs ont découvert que l'identité et l'abondance des espèces présentes à un endroit donné a changé depuis 2009: la végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui poussent sur une surface donnée de sol, ou dans un milieu aquatique. On...) est composée de plus en plus d'espèces tolérant bien les températures élevées, au détriment des espèces préférant les climats plus frais.

Selon les scientifiques, ces variations seraient imputables au changement climatique. En effet l'augmentation moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous...) des températures au cours de la décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année.) a favorisé le maintien et l'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) des plantes à préférence thermique (La thermique est la science qui traite de la production d'énergie, de l'utilisation de l'énergie pour la production de chaleur ou de froid, et des transferts de chaleur...) forte, c'est-à-dire celles qui tolèrent le mieux la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !). Ces espèces tendent à devenir plus abondantes là où elles étaient déjà présentes, et investissent par ailleurs de nouveaux territoires. Parmi elles, on retrouve certaines graminées comme l'Avoine barbue (Avena barbata) ou le Brome de Madrid (Madrid est la capitale de l'Espagne. Ville la plus vaste et la plus peuplée du pays, c'est le chef-lieu de la Communauté autonome de Madrid qui appartient à la...) (Anisantha madritensis). A l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément...), les espèces à préférence thermique faible voient en moyenne leur abondance décliner et perdent du terrain face à l'augmentation des températures: ce sont par exemple la Renouée faux-liseron (Fallopia convolvulus) ou le Cerfeuil sauvage (Anthriscus sylvestris).

C'est donc la première fois qu'une réponse de la flore française au changement climatique est détectée sur une période aussi courte, malgré les faibles capacités de déplacements des plantes. L'échelle nationale de cette étude est aussi inédite. Ce phénomène global est en effet observé ici principalement en plaine (Une plaine est une forme particulière de relief, c'est un espace géographique caractérisé par une surface topographique plane,...) dans l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude...) des milieux, qu'ils s'agissent des milieux urbains, prairiaux, agricoles, forestiers... Les prochaines étapes permettront d'évaluer si ces modifications de la flore française sont suffisantes ou au contraire trop lentes pour faire face aux futurs (Futurs est une collection de science-fiction des Éditions de l'Aurore.) changements climatiques.

Référence publication:
Short-term climate-induces change in French plant communities. Biology Letters 2019 Martin. G, Devictor.V, Motard (Un motard est un pilote de motocyclette. Outre cette catégorisation liée au véhicule qu'il utilise, le motard se distingue aussi par sa tenue vestimentaire, ainsi que par un certain nombre de rites. Historiquement, le motard traîne une...).E, Machon.N, Porcher.E doi/10.1098/rsbl.2019.0280
Page générée en 0.017 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique