Une journée de méditation suffit à modifier l'épigénome
Publié par Adrien le 18/01/2020 à 14:00
Source: CNRS INEE

Crédit: iStock
Les mécanismes épigénétiques sont considérés comme des médiateurs possibles entre les stress environnementaux et la santé humaine. Notamment, l'exposition au stress psychologique induit des marques épigénétiques associées à des risques accrus de maladies chroniques. Une récente étude menée dans le cadre d'une collaboration impliquant notamment le laboratoire Eco-Anthropologie (EA - CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) / MNHN / Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa...) Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du...) Diderot), l'INSERM et l'Université de Wisconsin Madison, explore l'influence de la gestion du stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à...) par la pratique méditative sur l'épigénome humain. Les résultats, publiés dans la revue Brain, Behavior and Immunity, montrent qu'une journée de méditation intensive suffit à modifier les profils épigénétiques de sites d'intérêt clinique.

L'épigénome contribue à l'unicité de l'individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux sont soutenus par la fondation Wikimedia).). Par exemple, des jumeaux ayant le même ADN sont distincts biologiquement et ont des risques de maladies variables. Un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) grandissant d'études montrent que les mécanismes épigénétiques, et notamment la méthylation, c'est-à-dire l'ajout de groupes méthyles sur certaines bases de l'ADN, sont impliqués dans cette unicité biologique et sont sensibles à l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques...) et au mode de vie (La vie est le nom donné :) de l'individu.

Notamment, il a été montré que l'exposition au stress psychologique est associée à divers effets épigénétiques, par exemple une accélération (L'accélération désigne couramment une augmentation de la vitesse ; en physique, plus précisément en cinématique, l'accélération est...) du vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à assurer ses fonctions.) épigénétique de l'individu. De plus, une exposition à des environnements stressants en début de vie peut induire une marque de méthylation spécifique causant une hyperactivité persistante de l'axe HPA, un régulateur clé de la réponse au stress. Ces effets épigénétiques sont potentiellement impliqués dans les risques accrus de psychopathologies et de maladies chroniques observés chez les individus ayant été exposés à des stress de vie importants.

En revanche, peu d'études ont évalué si des interventions de gestion du stress peuvent contrebalancer ces effets épigénétiques et contribuer à augmenter l'espérance de vie (L'espérance de vie est une donnée statistique. Elle est censée permettre de connaître la durée de vie moyenne qu'on peut espérer atteindre à un moment donné. Cette statistique est...) en bonne santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) des individus. Cette question est importante en terme sociétal car le fardeau causé par les maladies chroniques augmente avec le vieillissement de la population. La méditation est une famille de pratiques fondées sur la régulation (Le terme de régulation renvoie dans son sens concret à une discipline technique, qui se rattache au plan scientifique à l'automatique.) de l'attention et des émotions. Elle a émergé au cours de la dernière décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix » et annus « année.) comme une méthode de gestion du stress efficace. De plus, ces pratiques modulent l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et constitue...), ainsi que celles des systèmes immunitaire et inflammatoire. Elles sont ainsi utilisées de façon croissante en milieu hospitalier comme traitement complémentaire dans les troubles de l'humeur et de la douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour signifier une remise en...) chronique. Cependant, leur influence sur l'épigénome reste méconnue.

Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu traditionnellement de l'analyse...), cette nouvelle étude a exploré l'influence d'une journée de méditation intensive sur les profils de méthylation de méditants entraînés, c'est-à-dire ayant au moins 3 années de pratique (à raison de 30 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. Unités et...) minimum par jour). Leurs cellules sanguines ont été prélevées avant et après cette journée de pratique, et plus de 400 000 sites de méthylation ont été étudiés. Ces données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...) ont été comparées à celles d'un groupe d'individus contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) auxquels des activités de loisirs variées étaient proposées dans le même environnement pendant la même durée. Dans le groupe de méditants, les analyses ont mis évidence des changements significatifs pour 61 sites de méthylation suite à la journée intensive de pratique. Ces sites sont répartis uniformément sur le génome (Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu ou d'une espèce codé dans son ADN (à l'exception de certains virus dont le génome est porté par des...) et sont principalement impliqués dans le métabolisme (Le métabolisme est l'ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou l'organisme vivant. C'est un processus ordonné, qui...) et le vieillissement des cellules immunitaires. Ils se situent généralement en amont des gènes ou dans des sites de liaison de facteurs de transcription. En revanche, aucun changement significatif n'a été observé dans le groupe contrôle.

Cette étude montre donc que certains profils de méthylation d'intérêt clinique réagissent de manière rapide à la pratique méditative, ouvrant de nouvelles perspectives sur le potentiel thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.) de ces pratiques. De plus, elle contribue à faire progresser le champ (Un champ correspond à une notion d'espace défini:) de l'épigénétique en mettant en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est...) la réactivité de certains sites de méthylation habituellement considérés comme relativement stables.

Référence:
Chaix R, Fagny M, Cosin-Tomás M, Alvarez-López M, Lemee L, Regnault B, Davidson RJ , Lutz A, Kaliman P (2019). Differential DNA methylation in experienced meditators after an intensive day of mindfulness-based practice: implications for immune-related pathways. Brain, Behavior and Immunity (in press)
Page générée en 0.020 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique