Lichens: un tapis réfrigérant
Publié par Adrien le 19/06/2018 à 00:00
Source: Jean Hamann - Université Laval
Des chercheurs démontrent l'effet refroidissant des lichens couvrant le sol des forêts boréales ouvertes

Les lichens pâles qui tapissent le sol de certaines forêts boréales auraient un effet réfrigérant considérable dans ces milieux et peut-être même à plus grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande hauteur....). C'est ce que suggèrent les travaux que Serge Payette, du Département de biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles...) et du Centre d'études nordiques, et Ann Delwaide, du Département de géographie (La géographie (du grec ancien γεωγραφία - geographia, composé de "η γη" (hê gê) la Terre...), ont publié récemment dans la revue Forest Ecology and Management.


Le tapis de lichens de la forêt boréale ouverte réfléchit une grande partie de la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm...) solaire, de sorte que le sol se réchauffe peu pendant la journée. Du haut des airs, ce tapis a parfois l'apparence d'un couvert neigeux.

Les deux chercheurs ont analysé des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante, elle est reliée aux sensations de froid...) enregistrées entre 1997 et 2015 dans deux écosystèmes forestiers du parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à l’agrément. Il se distingue du...) national des Grands-Jardins. Le premier, la forêt boréale fermée, est caractérisé par la présence d'un couvert forestier – essentiellement des épinettes et des sapins – sur 90% ou plus du sol. Le second, la forêt boréale ouverte ou taïga, est caractérisé par un couvert arborescent clairsemé – entre 10% et 40% du sol – et par l'abondance de lichens du genre Cladonia, communément appelés mousse à caribou.

Grâce à des thermomètres automatisés, les chercheurs ont enregistré toutes les deux heures (L'heure est une unité de mesure  :), entre juin et août, la température de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...) à 1 mètre (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international (SI). Il est défini, depuis 1983, comme la...) du sol dans les deux milieux. Les données amassées pendant 19 ans montrent que, grâce au tapis de lichens, la taïga est une redoutable génératrice de froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.). La température moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient...) y est 2 degrés Celsius plus basse, le pourcentage (Un pourcentage est une façon d'exprimer une proportion ou une fraction dans un ensemble. Une expression comme « 45 % » (lue « 45 pour cent ») est en réalité la sténographie pour...) de jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...) avec gel pendant la saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de la température. D'une durée d'environ trois mois (voir le tableau Solstice et Équinoxe...) de croissance y est presque quatre fois plus élevé (9,6%) et le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de cycles gel-dégel y est de 6,2 contre 1,3 dans les forêts boréales fermées.

De plus, lorsque le froid sévit pendant l'été, il frappe plus durement dans la taïga. L'écart moyen entre le maximum et le minimum quotidiens lors des jours avec gel est de 26 degrés dans ces milieux contre 15 degrés dans les forêts fermées. "On retrouve même des dépressions couvertes de lichens, que nous appelons des gélivasques, où les conditions sont encore plus froides. La période de croissance sans gel y est tellement courte que les arbres ne parviennent pas à pousser ou ceux qui y arrivent ont une forme très particulière, souligne le professeur Payette. Les arbres ne sont pas adaptés pour résister au gel qui survient pendant la saison de croissance."

Deux éléments expliquent le profil énergétique particulier de la forêt boréale ouverte. D'abord, en raison de leur albédo (L'albédo est le rapport de l'énergie solaire réfléchie par une surface sur l'énergie solaire incidente. On utilise une échelle graduée de 0 à 1, avec 0 correspondant au noir, pour un corps avec aucune réflexion, et 1 au miroir parfait,...), les lichens réfléchissent une grande partie de la lumière solaire, de sorte que le sol se réchauffe peu pendant la journée. "L'albédo des lichens de la taïga s'approche de celui de la neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque les flocons sont composés de petites...). D'ailleurs, du haut des airs, on peut parfois confondre le tapis de lichens avec un couvert neigeux, observe le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et impliquent...). Ensuite, contrairement aux forêts fermées, la taïga ne profite pas de l'effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du...) créé localement par le couvert arborescent, ce qui favorise le refroidissement de l'air par radiation (Le rayonnement est un transfert d'énergie sous forme d'ondes ou de particules, qui peut se produire par rayonnement électromagnétique (par exemple : infrarouge) ou par une désintégration (par...) pendant la nuit."

Au Canada, la taïga couvre une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle...) d'environ 2 millions de kilomètes carrés. Le vaste tapis réfrigérant qui la couvre a-t-il une incidence sur le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se...) ? "On ne connaît pas la réponse à cette question, répond Serge Payette. La plupart des modèles climatiques sont construits sur la prémisse que la forêt boréale est fermée et homogène et que le réchauffement climatique (Le réchauffement climatique, également appelé réchauffement planétaire, ou réchauffement global, est un phénomène d'augmentation de la température moyenne des océans et de...) va favoriser son expansion et accélérer le réchauffement. En réalité, la forêt boréale ouverte représente près de 50% de la forêt boréale et les feux et les épidémies d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes...) qui se produisent en forêt boréale fermée favorisent son expansion. Les modèles climatiques devraient tenir compte de l'effet refroidissant de la taïga pour raffiner leurs prédictions."
Page générée en 0.339 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique