LIGO et Virgo annoncent quatre nouvelles détections d'ondes gravitationnelles
Publié par Adrien le 05/12/2018 à 12:05
Source: CNRS-IN2P3
Après l'identification de six sources d'ondes gravitationnelles issues de systèmes binaires de trous noirs de masse stellaires, les collaborations LIGO et Virgo ont annoncé la captation de quatre nouvelles sources d'ondes de provenance similaire. Annoncées le 1er décembre 2018 lors du colloque "Physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) des ondes (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible de propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière.) gravitationnelles et astronomie (L’astronomie est la science de l’observation des astres, cherchant à expliquer leur origine, leur évolution, leurs propriétés physiques et...)", les quatre nouvelles détections sont issues de la seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui s'ajoute à quelque chose de nature identique. La seconde est une unité de mesure du temps. La seconde d'arc est une mesure d'angle plan. La...) période de prise de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) s'étalant du 30 novembre 2016 au 25 août 2017. Ces événements ont été baptisés GW170729, GW170809, GW170818 et GW170823 en fonction de la date où ces signaux ont été enregistrés.

Le nouvel événement GW170729 est la source d'ondes gravitationnelles à la fois la plus massive (Le mot massif peut être employé comme :) et la plus distante jamais observée. Lors de la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une substance constituée de molécules toutes identiques, la fusion...), qui s'est produite il y a près de cinq milliards d'années, une énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) équivalente à celle contenue dans presque cinq fois la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave). Ces...) du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique, c'est une...) a été convertie en ondes gravitationnelles. Parallèlement, les deux collaborations publient également leur premier catalogue de signaux d'ondes gravitationnelles, qui regroupe les onze évènements observés jusqu'à aujourd'hui.


Publications associées:
- GWTC-1: A Gravitational-Wave Transient Catalog of Compact Binary Mergers Observed by LIGO and Virgo during the First and Second Observing Runs, The LIGO Scientific Collaboration and The Virgo Collaboration.
- Binary Black Hole Population Properties Inferred from the First and Second Observing Runs of Advanced LIGO and Advanced Virgo, The LIGO Scientific Collaboration and The Virgo Collaboration.
Page générée en 0.126 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique