Le magnétisme de notre trou noir supermassif dévoilé dans cette image impressionnante

Publié par Adrien le 28/03/2024 à 08:00
Source: Astrophysical Journal Letters
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Utilisant le Télescope Horizon des Événements (EHT), les astronomes ont capté pour la première fois la lumière polarisée autour du trou noir supermassif au cœur de la Voie, révélant des champs magnétiques ordonnés similaires à ceux d'un autre trou noir supermassif, M87*, bien que ce dernier soit considérablement plus massif.


Le trou noir supermassif au cœur de la Voie Lactée Sgr A* vu en lumière polarisée pour la première fois.
Crédit: Collaboration EHT

Cette découverte suggère que des champs magnétiques forts et bien organisés pourraient être une caractéristique commune à tous les trous noirs, offrant de nouvelles perspectives sur la façon dont ces objets célestes interagissent avec leur environnement, notamment dans le processus d'alimentation et l'éjection de matière sous forme de puissants jets.

Ce qui est particulièrement intrigant, c'est l'indication que Sgr A* pourrait également posséder son propre jet, bien qu'il soit jusqu'à présent resté caché à notre observation.


Une image de Sagittarius A*, le trou noir supermassif au cœur de la Voie Lactée prise en utilisant le Télescope Horizon des Événements.
Crédit: Collaboration EHT

En 2017, l'EHT avait déjà marqué l'histoire en capturant la première image d'un trou noir, M87*, situé à environ 53,5 millions d'années-lumière de la Terre. Plus tard, en 2019, l'EHT révélait une image de la lumière polarisée autour de M87*, permettant ainsi aux scientifiques de "voir" les champs magnétiques entourant un trou noir pour la première fois.

En 2022, le EHT a réussi à capturer une image du trou noir Sgr A*, beaucoup plus proche de la Terre mais aussi moins grand et moins massif, situé à seulement 27 000 années-lumière.

La lumière polarisée nous renseigne sur les champs magnétiques, les propriétés du gaz et les mécanismes se produisant lorsqu'un trou noir s'alimente. Malgré les défis liés à l'imagerie de Sgr A* en raison de sa taille plus petite, cette réussite ouvre la voie à une comparaison directe entre les champs magnétiques de deux trous noirs supermassifs aux extrémités opposées du spectre de masse, révélant des similitudes remarquables.


(Gauche) Le trou noir au cœur de M87 vu en lumière polarisée.
(Droite) Sgr A* en lumière polarisée montrant des similitudes avec le bien plus massif M87*.
Crédit: Collaboration EHT

La ressemblance entre les champs magnétiques de M87* et Sgr A* soulève la possibilité que notre propre trou noir supermassif cache un jet jusqu'alors inobservé. Cette découverte pourrait non seulement révéler des aspects cachés de Sgr A* mais aussi influencer notre compréhension de l'évolution de la Voie Lactée.


Cette image montre le jet dans la galaxie M87 en lumière polarisée, capturée par ALMA. Cette image révèle la structure du champ magnétique le long du jet.
Crédit: ALMA (ESO/NAOJ/NRAO), Goddi et al.

La prochaine campagne d'observation de l'EHT, prévue pour début en avril 2024, vise à obtenir des vues multicolores de trous noirs familiers comme M87* et Sgr A* en observant dans différentes fréquences de lumière. Cette avancée promet d'améliorer considérablement notre compréhension des mécanismes les plus énergétiques de l'univers, affectant le cœur des galaxies et leur évolution.
Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise