Le meilleur moyen d'arrêter la grippe
Publié par Isabelle le 28/08/2009 à 00:00
Source: Science, AAAS & EurekAlert
Illustration: Wikipedia
Les enfants en âge scolaire et leurs parents devraient être les premières priorités dans la vaccination contre la grippe au lieu des enfants en bas âge ou des personnes âgées selon de nouvelles recherches. Jan Medlock et Alison Galvani, de la Yale University School of Medicine à New Haven dans le Connecticut, ont mis au point (Graphie) un modèle mathématique (Un modèle mathématique est une traduction de la réalité pour pouvoir lui appliquer les outils, les techniques et les théories mathématiques, puis généralement, en sens inverse, la traduction des...) de la transmission de la grippe (La grippe (ou influenza) est une maladie infectieuse fréquente et contagieuse causée par trois virus à ARN de la famille des Orthomyxoviridae (Myxovirus influenzae A, B et C), touchant les...) qui prend en compte l'âge et peut analyser la meilleure stratégie (La stratégie - du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire » - est :) de vaccination (La vaccination est un procédé consistant à introduire un agent extérieur (le vaccin) dans un organisme vivant afin de créer une réaction immunitaire positive contre une...) suivant les groupes d'âges pour minimiser la propagation du virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme...). Ils suggèrent que les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sur la transmission virale en rapport avec l'âge devraient être considérées dans les politiques de vaccination et précisent que ce n'est actuellement pas le cas des recommandations des Centers for Disease Control and Prevention américains (CDC).

Leur modèle, qui utilise des enquêtes et des données sur la mortalité issues des pandémies historiques de grippe, prend en compte de nombreux facteurs - le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de morts, d'infections, d'années de vie (La vie est le nom donné :) perdues au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....) et les coûts économiques occasionnés - pour calculer la stratégie de vaccination la plus efficace. En comparant une épidémie théorique de grippe avec celles de 1918 et 1957, les chercheurs ont trouvé qu'une épidémie pourrait être stoppée de nos jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent...) en distribuant seulement 63 millions de doses de vaccin. Il faudrait pour cela cibler en premier lieu les enfants (5-19 ans), responsables de la plupart des transmissions, et les adultes (30-39 ans) qui contractent le plus souvent la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) de leurs enfants. Ils disent que cette vaccination ciblée pourrait alors aider à protéger le reste de la population de l'infection.

En outre, la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de...) nécessaire de doses, 63 millions, prédites par le modèle est plus faible que les 85 millions de doses vaccinales utilisées chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) contre la grippe saisonnière (Les grippes saisonnières sont des grippes humaines dues à des virus du genre influenzavirus A, B ou C, qui circulent en permanence mais de manière...). Ces résultats illustrent l'importance de prendre en compte les modes de transmission liés à l'âge pour savoir qui vacciner, et les auteurs proposent de modifier les recommandations actuelles des CDC pour réduire l'impact réel d'une épidémie de grippe potentielle.
Page générée en 0.318 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique