Même à + 2 °C, les écosystèmes méditerranéens seront fortement perturbés

Publié par Adrien le 29/10/2016 à 00:00
Source: CNRS-INSU

Parc national des Calanques, près de Marseille. © Daniel Pavon, IMBE
Lors de la COP21, en décembre dernier, les gouvernements du monde entier se sont mis d'accord pour "maintenir l'augmentation de la température moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de...) mondiale à 2°C au-dessus du niveau préindustriel". Même si cet objectif était atteint, les écosystèmes terrestres méditerranéens subiraient des conditions jamais atteintes au cours des 10 derniers millénaires, la végétation (La végétation est l'ensemble des plantes (la flore) sauvages ou cultivées qui...) évoluant vers des états plus secs dans une grande partie du bassin.

Un réchauffement global de 3 °C induirait une migration du désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la...) vers le nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) de l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles,...) et une réduction des forêts alpines. Au-delà de 4 °C, la désertification (La désertification est un phénomène naturel ou non qui a pour origine des variations...) s'étendrait au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...). C'est ce que viennent de montrer des chercheurs du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...), qui publient leur étude dans la revue Science datée du 28 octobre 2016.

Pour produire une estimation fiable des conditions futures, ils ont développé un modèle numérique (Une information numérique (en anglais « digital ») est une information...) qui relie les changements d'écosystèmes et les variations passées du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une...). Ils ont ensuite utilisé ce modèle pour prédire l'évolution des écosystèmes au 21e siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...), sous différents scénarios de réchauffement. Les résultats de cette étude ont d'importantes implications pour la viabilité des forêts et des agrosystèmes méditerranéens.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.569 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique