La mission Cheops prête pour un lancement à l'automne

Publié par Redbran le 25/03/2019 à 14:00
Source: ESA
La première mission de l'ESA consacrée à l'étude des exoplanètes, Cheops, quittera la Terre à bord d'un lanceur Soyouz au départ du port spatial de l'Europe à Kourou (Guyane française) entre le 15 octobre et le 14 novembre 2019. Les représentants des médias (On nomme média un moyen impersonnel de diffusion d'informations (comme la presse, la radio, la...) sont invités à solliciter une accréditation pour découvrir la mission lors d'un événement spécial organisé le 29 mars, au cours duquel ils pourront apercevoir le satellite (Satellite peut faire référence à :) dans les salles blanches d'Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans...) à Madrid (Madrid est la capitale de l'Espagne. Ville la plus vaste et la plus peuplée du pays, c'est le...), avant son stockage et son expédition vers Kourou.


Cheops dans la salle blanche

Le satellite observera les étoiles brillantes dont on sait qu'elles abritent des exoplanètes, en ciblant plus particulièrement les planètes d'une taille comprise entre celles de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance...) et de Neptune. La mission Cheops se concentrera sur des exoplanètes connues, ce qui permettra de savoir exactement où et quand pointer les instruments pour observer leur transit sur le disque (Le mot disque est employé, aussi bien en géométrie que dans la vie courante, pour désigner une...) de leur étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une...) hôte. Elle pourra ainsi observer plusieurs transits d'une même planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de...) et fournir aux scientifiques les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) nécessaires pour parvenir à une caractérisation très précise de leur signature et déterminer sur cette base la taille des planètes observées.


Observation des exoplanètes
Les dimensions (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce...) précises obtenues via Cheops seront combinées avec des informations concernant la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un...) des planètes découlant d'autres mesures afin de calculer leur masse volumique (La masse volumique est une grandeur physique qui caractérise la masse d'un matériau par...) apparente, dont dépend leur composition. Associés à des données relatives à l'orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps...) de ces planètes et à leur étoile hôte, ces renseignements nous éclaireront sur la formation et l'évolution des planètes plus grandes que la Terre mais plus petites que Neptune.

Cheops est une mission de l'ESA mise en oeuvre en partenariat avec la Suisse et plusieurs autres États membres, dont l'Espagne.

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.303 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique