La modification des habitudes: la clé de la perte de poids
Publié par Adrien le 29/09/2018 à 00:00
Source: Université McGill
Les experts en gestion comportementale peuvent-ils aider les personnes affichant un surplus de poids à perdre quelques kilos ? Des chercheurs de l'Université McGill en sont persuadés. Selon leurs travaux, cette approche peut mener à une perte de poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du voisinage...) pouvant représenter jusqu'à 10 pour cent de la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution...) corporelle.

Bärbel Knäuper, Steven Grover et les membres de leur équipe ont travaillé avec près de 200 participants présentant un surplus de poids (tant des hommes que des femmes). Les sujets ont pris part à une thérapie (Une thérapie est un ensemble de mesures appliquées par un thérapeute à une personne souffrant d'un problème de santé, dans le but de l'aider à...) cognitivo-comportementale (TCC) échelonnée sur douze mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) et visant une perte de poids accrue en groupe. Les résultats obtenus indiquent que les compétences en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de...) de thérapie cognitivo-comportementale des entraîneurs (doctorants en psychologie clinique) qui assuraient le déploiement du programme étaient — à l'instar de la prise en note assidue de l'alimentation et de l'activité physique (L'activité physique regroupe à la fois l'exercice physique de la vie quotidienne, maison, jardinage, commissions, travail, marche usage des escaliers déplacements transports, l'activité physique de...) à l'aide de plateformes électroniques telles que MyFitnessPal et myhealthcheckup — des facteurs de la plus haute importance quant à l'issue du traitement.

En règle générale, les programmes d'amaigrissement en groupe permettent d'obtenir une perte de poids maximale oscillant entre trois et cinq pour cent. Les chercheurs se sont employés à rehausser l'efficacité de tels programmes en mettant l'accent sur la modification des habitudes.

Voici ce qu'ils ont découvert:

• les programmes d'amaigrissement de nature comportementale doivent être supervisés par des experts en modification du comportement;

• une part importante de la perte de poids a été enregistrée par des sujets de programmes en groupe, ce qui représente en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils...) dix pour cent (environ dix kilogrammes (Le kilogramme (symbole kg) est l’unité de masse du Système international d'unités (SI).) par personne) en douze mois. Un an après la fin du programme, la plupart des participants avaient maintenu cette perte de poids;

• les individus n'ayant pas été en mesure d'enregistrer une perte de poids aussi élevée sont ceux qui ingèrent une quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de...) d'aliments disproportionnée lorsqu'ils éprouvent des émotions négatives (mangeurs émotionnels).

Publiées dans la revue Obesity, les découvertes "indiquent qu'une perte de poids importante peut être atteinte au sein d'un groupe à l'aide de la TCC", explique la professeure Knäuper du Laboratoire de psychologie de la santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) du Département de psychologie. "Nous sommes à étudier les facteurs qui contribuent à une perte de poids accrue, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en poursuivant nos travaux relativement à l'optimisation des efforts d'amaigrissement grâce à l'intégration de la TCC et en concevant des programmes mieux adaptés aux mangeurs émotionnels."

Une subvention (Une subvention est une aide financière, c’est-à-dire une somme d’argent, qui est allouée par une institution publique ou privée à une personne ou...) de fonctionnement majeure des Instituts de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) en santé du Canada a été affectée à la réalisation de ces travaux.

L'article "The Effects of If-Then Plans on Weight Loss: Results of the McGill CHIP Healthy Weight Program Randomized Controlled Trial", par B. Knäuper et coll., a été publié le 26 août 2018 dans la revue Obesity.
Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique