Moteurs moléculaires et autoréparation des microtubules

Publié par Adrien le 25/01/2021 à 13:00
Source: CNRS INSB
Réseau routier de la cellule, les microtubules sont des polymères biologiques rigides mais fragiles. Ils sont parcourus par des véhicules moléculaires assurant le transport des protéines d'un bout à l'autre des cellules. Les scientifiques ont mis en évidence que ce transport (Le transport est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre, le plus...) induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de...) des dégâts à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a...) des microtubules qui peuvent rapidement mener à leur destruction complète. Ils ont également découvert qu'un mécanisme d'autoréparation permet aux microtubules de résister aux dégâts induit par ce transport moléculaire et même d'être renforcés. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Materials.


Figure: Destruction des microtubules par des moteurs moléculaires. Le microtubule (vert) est parcouru par des moteurs moléculaires (violets) dans un système reconstitué in vitro. Les moteurs moléculaires enlèvent des dimères de tubuline du microtubule induisant sa fragmentation et sa dépolymérisation. Observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les...) par microscopie (La microscopie est l'observation d'un échantillon (placé dans une préparation microscopique...) à onde évanescente (Les ondes évanescentes apparaissent de façon générale comme des solutions possibles des...).
© Sarah Triclin Cytomorpholab

Imaginez que nos routes puissent auto-réparer les dégâts engendrés par le trafic routier (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles...). Plus de nids de poules, plus de fissures à réparer, simplement le plaisir de conduire sur un asphalte ( Asphalte : matériau de construction Asphalte : film réalisé par Joe May en 1929 ...) parfait, le rêve... Ce processus d'autoréparation du réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des...) de communication (La communication concerne aussi bien l'homme (communication intra-psychique, interpersonnelle,...) a été mis en évidence sur les microtubules, véritable autoroute (Une autoroute est une route réservée à la circulation des véhicules motorisés rapides...) cellulaire suite aux dégâts engendrés par des moteurs moléculaires nécessaires au transport intracellulaire.

Les microtubules sont des polymères biologiques rigides qui parcourent la cellule. Ils sont assemblés à partir de dimères de tubuline. Les microtubules sont impliqués notamment dans le transport intracellulaire. Ils sont en permanence empruntés par des moteurs moléculaires, kinésines ou dynéines, qui vont utiliser l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la...) de l'ATP pour transporter des cargos et ainsi assurer le transport des protéines. Les microtubules, lors de leur assemblage sont majoritairement constitués de dimères de tubuline GTP, mais rapidement l'hydrolyse du nucléotide en GDP va marquer leur vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant...).

Dans le cadre d'une collaboration notamment avec l'université de Californie (L'université de Californie est une université américaine, fondée en 1868, dont...) San Diego (UCSD), les chercheurs ont pu montrer que les moteurs moléculaires en mouvement peuvent retirer des dimères le long des microtubules. Ces dégâts peuvent engendrer la destruction totale des microtubules. Cette destruction des microtubules a été mise en évidence dans un système biomimétique in vitro mimant le transport intracellulaire (Figure). Cependant, en présence de dimère de tubuline libre, les microtubules peuvent auto-réparer les dégâts induits par les moteurs moléculaires. Ce mécanisme d'autoréparation a été observé in vitro en utilisant des microtubules fluorescents verts en présence de dimères de tubuline rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait...). L'autoréparation des dégâts engendrés par les moteurs moléculaires apparaissant comme des points rouges le long de microtubules verts.

Ce processus d'autoréparation à plusieurs intérêts. Premièrement, il évite la destruction des microtubules parcourus par les moteurs moléculaires et donc permet la maintenance de la route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie...) sur laquelle s'effectue le transport. Deuxièmement, il va contribuer au rajeunissement des microtubules. En effet, les sous-unités endommagées par le travail des moteurs moléculaires sont des dimères de tubuline GDP (âgés). Lors de l'autoréparation ces sous-unités GDP vont être remplacées par des dimères de tubulines GTP. Grâce à ce mécanisme plus un microtubule va être parcouru par un moteur (Un moteur est un dispositif transformant une énergie non-mécanique (éolienne, chimique,...) moléculaire, plus il va être endommagé et auto-réparé et donc rajeunit et renforcé. Ainsi le transport favorise le transport et peut transformer les petites routes fréquemment utilisées en autoroute.

L'autoréparation et le rajeunissement sont des processus que l'on souhaiterait pouvoirs associer à de nombreuses fonctions biologiques. Il est maintenant important d'étudier quelles implications ces mécanismes vont avoir sur l'organisation (Une organisation est) intracellulaire, déterminer si certains microtubules vont préférentiellement être affectés par ces processus et ainsi acquérir des propriétés particulières pouvant engendrer des réponses cellulaires spécifiques.

Pour en savoir plus:
Self-repair protects microtubules from their destruction by molecular motors
Triclin S, Inoue D, Gaillard J, Min Htet Z, DeSantis ME, Portran D, Derivery E, Charlotte Aumeier C, Schaedel L, John K, Leterrier C, Reck-Peterson SL, Blanchoin L, Théry M.
Nature Matérials, 21 Janvier 2020. https://doi.org/10.1038/s41563-020-00905-0

Laboratoire:
Laboratoire de physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et...) cellulaire et végétale (LPCV) - (CNRS / CEA / INRAE / UGA)
17 avenue (Une avenue est une grande voie urbaine. Elle est en principe plantée d'arbres, et conduit à un...) des Martyrs, 38054 Grenoble.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.356 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique