Un mur d'écrans de 6 mètres par 2

Publié par Redbran le 07/07/2015 à 12:00
Source: INRIA
Un mur d'écrans qui fait entrer la recherche dans une nouvelle dimension.


Mur d'écran WILDER
Le centre de recherche Inria Saclay Ile-de-France présente Wilder, un mur composé de 75 écrans. Wilder s'inscrit dans l'Equipement d'Excellence Digiscope et succède au projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a...) Wild. En plus d'être plus grand que son prédécesseur, Wilder dispose d'écrans dont les bords ne sont pratiquement plus visibles. Son objectif est de permettre aux scientifiques de naviguer dans des images immenses et des données complexes avec une immenses et des données complexes avec une simplicité extraordinaire.

75 écrans pour un mur de 6 mètres par 2

Permettre aux scientifiques de naviguer dans des images immenses et des données complexes avec une simplicité extraordinaire: voilà l'objectif du projet WILDER.Ce mur, composé de 75 écrans, pour un total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un...) de six mètres par deux, succède au projet WILD. En plus d'être plus grand que son prédécesseur, WILDER dispose d'écrans dont les bords ne sont pratiquement plus visibles. Désormais, rien ne gêne l'impression de "flotter" dans cet environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et...). Responsable de Digiscope, le projet dans lequel s'inscrit WILDER, Michel Beaudouin-Lafon reconnaît que l'expérience est captivante: "Sur un mur d'images, le regard va beaucoup plus vite. Les yeux sautent d'un point (Graphie) à l'autre en 1/40e de seconde ( Seconde est le féminin de l'adjectif second, qui vient immédiatement après le premier ou qui...). Le cou (Le cou est la région du corps qui est située entre la tête et le reste du corps...) et le corps bougent plus vite que la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant...). Et surtout, l'observateur se forge une carte mentale de l'image, même lorsqu'elle est très complexe. Sa vision d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) progresse. Sa mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir...) spatiale se renforce".

Interactions simplifiées au service de la science

WILDER permet l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein...) tactile multipoints, mais aussi la possibilité d'interagir à distance. Destiné entre autres à l'aide à la découverte scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...), le dispositif permet par ailleurs le travail collaboratif (Le travail est souvent naturellement collectif et collaboratif, c'est-à-dire qu'il fait...). "Aujourd'hui, les grands défis sont relevés en équipe. Ce que ne permettent pas les murs d'écrans classiques", explique Michel Beaudouin- Lafon. "Imaginons une cellule de crise, suite à une catastrophe aérienne (Une catastrophe aérienne est l'accident aérien d'un avion de ligne.). Une dizaine d'experts sont réunis: un météorologue, un pilote, un contrôleur aérien, etc. La carte affichée sur WILDER leur donne une vision d'ensemble. Ils peuvent échanger autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne...) de cette référence commune. Mais ce n'est pas tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou...). Chaque expert a dans la main (La main est l’organe préhensile effecteur situé à...) une tablette qui affiche des informations ciblées et spécialisées: carte météo, couloirs aériens, etc. Lorsqu'une donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) mérite d'être partagée, l'expert pointe l'écran (Un moniteur est un périphérique de sortie usuel d'un ordinateur. C'est l'écran où s'affichent...) avec sa tablette, et dépose l'information sur une zone précise". Avec son écran géant, WILDER est en mesure de synchroniser les tablettes et ainsi de permettre aux chercheurs de partager le même niveau d'information.

Pour aller plus loin, Michel Beaudouin-Lafon souhaite désormais connecter des murs d'écrans distants. "Nous avons relié notre prototype WILD à la salle immersive du LIMSI, située à un kilomètre de notre labo. Quand leur salle affiche une molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui...) complexe, notre mur affiche la même molécule, éventuellement avec d'autres informations superposées. Quand ils déplacent la molécule, elle bouge chez nous à l'identique. Ces premiers essais sont très prometteurs." Une innovation à laquelle des industriels s'intéressent de très près.

WILDER a bénéficié d'une aide de l'État gérée par l'Agence Nationale de la Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue...) au titre du programme Investissements d'Avenir et d'une aide de la Région Ile-de-France.

Pour plus d'information voir: projet WILDER
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !

Sur le même thême

Page générée en 0.084 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique