Catastrophe aérienne
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Introduction

Un Boeing 737 d'Air Guinee Express accidenté le 11 août 2004.

Une catastrophe aérienne est l'accident aérien d'un avion de ligne.

Catastrophes marquantes

Collision (Une collision est un choc direct entre deux objets. Un tel impact transmet une partie de l'énergie et de l'impulsion de l'un des corps au second.) de deux appareils au sol

Le dimanche 27 mars 1977, un Boeing 747 (Le Boeing 747 est un avion de ligne construit par l'avionneur américain Boeing depuis 1968. Doté de quatre turboréacteurs, il offre une capacité maximale d’environ 550 passagers, grâce à une configuration à double pont...) de la compagnie néerlandaise KLM percute au décollage (Le décollage est la phase transitoire pendant laquelle un aéronef passe de l'état statique - au sol - vers le vol.) un autre Boeing (Boeing (nom officiel en anglais The Boeing Company) est l'un des plus grands constructeurs aéronautiques et aérospatiaux au monde. Son siège social est situé à Chicago, dans l'Illinois. Ses deux plus grandes usines...) 747 de la compagnie américaine PanAm sur l'aéroport (Un aéroport est l'ensemble des bâtiments et des installations d'un aérodrome qui servent au trafic aérien d'une ville ou d'une région. Ces bâtiments et installations sont conçus pour que...) de Ténérife (Ténérife, aussi appelée Ténériffe, en espagnol Tenerife, est une île d'Espagne faisant partie des îles Canaries, dans l'océan Atlantique. Il s'agit de la...), faisant 583 victimes. Cette catastrophe (Une catastrophe est un événement brutal, d'origine naturelle ou humaine, ayant généralement la mort et la destruction à grande échelle pour conséquence.) est liée à un enchaînement d'incidents : déroutement vers un petit aéroport régional de nombreux vols, brouillard (Le brouillard est le phénomène météorologique constitué d’un amas de fines gouttelettes ou de fins cristaux de glace,...), surcharge de l'aéroport, stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le...) des équipages et de la tour de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.), ambiguïté de l'anglais (langue de l'aviation civile (L'aviation civile désigne tout ce qui est relatif à l'aviation non militaire. Cela englobe donc le transport civil de passagers et de marchandises.) internationale depuis 1951). Cette catastrophe est à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa...) la plus meurtrière (Une meurtrière (ou archère, archière, raière ainsi qu’arbalétrière après l'invention de l'arbalète) est une ouverture pratiquée dans une muraille défensive...) de l'histoire aéronautique (L'aéronautique inclut les sciences et les technologies ayant pour but de construire et de faire évoluer un aéronef dans l'atmosphère terrestre.), où seuls des avions sont impliqués.

Attentat terroriste

Catastrophe aérienne (Une catastrophe aérienne est l'accident aérien d'un avion de ligne.) terroriste la plus grave : le 11 septembre 2001, quatre avions d'American Airlines (American Airlines, Inc. (code AITA : AA ; code OACI : AAL) est une compagnie aérienne américaine. Elle opère des vols domestiques et internationaux sur quatre continents,...) et United Airlines (United Airlines (code AITA : UA ; code OACI : UAL) est une compagnie aérienne américaine et l'une des plus grandes compagnies mondiales, actuellement au 3e rang national et mondial :), détournés dans le cadre d'un attentat suicide (Le suicide (du latin suicidium, du verbe sui caedere « se massacrer soi-même ») est l’acte délibéré de mettre fin à sa propre vie. Dans le domaine médical, on parle aussi...), se sont écrasés, deux contre les tours du World Trade Center () à New York (New York , en anglais New York City (officiellement, City of New York) pour la distinguer de l’État de New York, est la principale ville des États-Unis, elle compte a elle seule 8 143 200 habitants. Son...), un contre le Pentagone à Washington et le dernier s'écrase prématurément en Pennsylvanie, alors qu'il devait s'abattre sur le Capitole. Cette catastrophe a officiellement fait 2 752 morts (dans les avions, les gratte-ciel (Un gratte-ciel (calque de l'anglais skyscraper) est un immeuble de très grande hauteur. Il n'existe pas de définition officielle ni de hauteur minimale à partir de laquelle on pourrait qualifier un immeuble de gratte-ciel, la notion...) et au sol). Elle met en cause la gestion de l'administration américaine, les systèmes de sécurité et de fouille des passagers.

Défaut structurel majeur

Le 12 août 1985, un Boeing 747 de la compagnie Japan Airlines perd sa dérive en vol et s'écrase, faisant 520 victimes (et 4 rescapés). Il s'agit du plus grave accident aérien (Un accident aérien est un événement lié à l'utilisation d'un aéronef et qui entraîne la mort d'une ou plusieurs personnes ou une grave voire une...) de l'histoire n'incluant qu'un seul avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur (dans...). Le vol JAL123 reliait l'aéroport de Tokyo Haneda à Osaka. La cause probable de l'accident est une réparation défectueuse suite à un précédent atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé dans le domaine...) ayant détérioré l'arrière de l'avion. Elle met en cause le respect des procédures de maintenance mises en œuvre par le constructeur.

Incendie

Le 2 septembre 1998, un tri-réacteur MD11 de la compagnie suisse Swissair s'écrase en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) à la suite d'un incendie probablement causé par le système de divertissement des passagers. Le bilan est de 229 morts. La catastrophe met en cause les systèmes de lutte contre l'incendie à bord, mais aussi les risques liés à des systèmes non indispensables au vol.

Interception aérienne

Le 1er septembre 1983, un Boeing 747 de la compagnie coréenne Korean Airlines, en provenance d'Anchorage (Alaska) et se rendant à Séoul, est détruit en vol par la défense aérienne de l'Union soviétique. L'avion s'est écarté significativement de sa route (Le mot « route » dérive du latin (via) rupta, littéralement « voie brisée », c'est-à-dire creusée dans la roche, pour ouvrir le chemin.) et a survolé des régions sensibles du Kamtchatka et de l'île (Une île est une étendue de terre entourée d'eau, que cette eau soit celle d'un cours d'eau, d'un lac ou d'une mer. Son étymologie latine, insula, a donné l'adjectif...) de Sakhaline interdites au survol, en Union Soviétique.

Une crise majeure entre les États-Unis et l'Union soviétique s'en est suivie, les Américains avançant que la cause probable était une erreur de navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :) entraînant le survol d'une zone interdite, les Soviétiques déclarant qu'en plus de survoler volontairement des zones interdites, l'avion était accompagné d'autre(s) avion(s) (sans doute des RC 135 de reconnaissance électronique) et que ce n'était pas la première tentative de ce genre accomplie par cette compagnie (le vol 902 de Korean Air (Korean Air (code AITA : KE ; code OACI : KAL) est la compagnie aérienne nationale coréenne, créée en 1962 comme KAL.) fut forcé à l'atterrissage en URSS en 1978 dans des circonstances proches). En fait, les Soviétiques étaient, au début des années 1980, sous une pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) constante des Américains dans cette région très sensible (Chine, les deux Corées, le Japon et l'Union Soviétique), avec des survols et des provocations.

En raison des implications politiques, cette catastrophe fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini...) de nombreuses théories et n'est pas complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à l'utilisateur de limiter la quantité...) élucidée. Ces dernières années, certains documents sont devenus publics. De nombreux points sont factuellement troublants. Il semble assez clair que les Américains ont gagné la bataille médiatique ayant suivi cet accident dramatique.

  • (fr) Une version des faits, très détaillée

Absence de pressurisation

Le 14 août 2005, un Boeing 737 (Le Boeing 737 est un avion de ligne construit par la société Boeing (É.-U.) depuis 1965. Le Boeing 737 est un avion court à moyen-courrier. Il s'agit d'un bi-réacteur (deux...) de la compagnie chypriote Helios Airways, avec 115 passagers à bord, s'écrase au sol. La cause probable est l'absence de pressurisation ayant entraîné l'asphyxie (L'asphyxie est un terme médical signifiant l'arrêt plus ou moins long de la circulation d'oxygène dans le corps. L'asphyxie de l'humain est une urgence...) (hypoxie) de l'équipage et des passagers. L'avion a continué à voler pendant plusieurs heures (L'heure est une unité de mesure  :) en mode automatique (L'automatique fait partie des sciences de l'ingénieur. Cette discipline traite de la modélisation, de l'analyse, de la commande et, de la régulation des systèmes dynamiques....) jusqu'à épuisement des réserves de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.).

Collision avec le terrain

Le 20 janvier 1992, un Airbus A320 (La famille Airbus A320 regroupe quatre avions de ligne moyen-courrier conçus et fabriqués par Airbus. Le premier appareil, l'A320, a donné son nom à la famille et...) de la compagnie française Air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est...) Inter percute le Mont Sainte-Odile alors qu'il effectue son approche sur l'aéroport de Strasbourg. La cause probable est l'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en fait un média à...) d'un taux de descente excessif. De plus, l'avion n'était pas équipé du E-GPWS (Enhanced-Ground Proximity Warning System) avertissant l'équipage de la proximité du sol (cet équipement est aujourd'hui obligatoire dans tous les avions). La catastrophe met en cause la formation des équipages et le mode de fonctionnement des secours. L'accident fait au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une...) 87 morts et 9 blessés.

Le 20 août 2008, un MD-82 de la compagnie espagnole Spanair sort de piste et percute le sol alors qu'il était en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de décollage pour rallier Las Palmas, dans l'archipel (Un archipel est un ensemble d'îles relativement proches les unes des autres. La proximité se double le plus souvent d'une origine géologique commune.) espagnol des Canaries. Chargé de kérosène (Le kérosène est un mélange d'hydrocarbures contenant des alcanes (CnH2n+2) de formule chimique allant de C10H22 à C14H30. Issu du raffinage du pétrole, il résulte...), il a pris feu (Le feu est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique d'oxydation appelée combustion.) vers 14h45 (12h45 GMT). Au total 153 personnes sont mortes et 19 blessés. Il semblerait qu'une défaillance du système avertissant que les volets sont rentrés, couplée au fait que les volets ne pouvaient plus sortir, soit la cause de l'accident.

Collision en plein vol

Le 1er juillet 2002, deux avions, un Tu-154 de Bashkirian Airlines et un Boeing 757 (Le Boeing 757 est un avion de ligne moyen courrier qui prit l'air pour la première fois le 19 février 1982. Il était destiné à remplacer le Boeing 727. Comme la plupart des avions Boeing il possède deux réacteurs, en l'espèce...) de DHL (DHL est une entreprise postale fondée en 1969 par Adrian Dalsey, Larry Hillblom et Robert Lynn. Elle est la propriété de la Deutsche Post.), rentrent en collision en plein vol près de Überlingen (Allemagne). L'accident fait 71 morts dont 52 enfants.

Le 10 septembre 1976, deux avions, le vol 475 de British Airways (British Airways (code AITA : BA; code OACI : BAW) est la compagnie aérienne nationale du Royaume-Uni. Elle opère des vols...), un Trident HS 121, et le vol 550 de InexAdria, un DC-9, entrèrent en collision au-dessus de Zagreb (Zagreb (API : [/ˈzɑːgrɛb/] ; en hongrois, Zágráb, en italien, Zagabria ; anciennement nommée en allemand, Agram) est une ville et un comitat, capitale de la...) (ex-Yougoslavie, actuelle Croatie).

Le 5 mars 1973, un Douglas DC9 d'Iberia, vol IB504, et un Convair (La Consolidated Vultee Aircraft Corporation fut une société aéronautique américaine plus connue sous le nom de Convair et issue de la fusion des sociétés Consolidated...) 990 Coronado de Spantax sont entrés en collision à 25 km au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) de la balise de Nantes (France). L'accident a fait 68 morts, équipage et passagers du DC9. Le Coronado s'est posé à Cognac. Les contrôleurs civils étant en grève, le trafic aérien était contrôlé par les militaires (Plan Clément Marot).

Conditions météorologiques

De nombreux accidents ont été causés par des conditions météorologiques adverses comme les orages, les rafales descendantes, les tempêtes de neige (La neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque...), etc.

Page générée en 0.355 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique