NectarCAM a détecté ses premières gerbes atmosphériques
Publié par Redbran le 14/09/2019 à 14:00
Source: CEA

(c) CEA/CTA
Destinée aux télescopes Tcherenkov de CTA (Cherenkov Telescope Array), la caméra prototype NectarCAM développée par l'Irfu et ses partenaires a enregistré sa première lumière dans le ciel de Berlin en mai 2019. Elle détectera la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement...) bleutée produite par l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) avec l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) de rayons gamma de très haute énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.), témoins des phénomènes les plus violents de l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.).

Après avoir été assemblée à l'Irfu (Saclay), la caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la télévision ou la vidéo.) prototype équipée dans son plan focal d'un quart des modules de détection a été acheminée mi-mai sur le site berlinois du télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité ainsi que la taille apparente...) prototype de taille moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans...). Elle a été mise en place avec succès par les équipes de l'Irfu, du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) et de Desy (Le DESY (Deutsches Elektronen-Synchrotron, « Synchrotron d'électrons allemand ») est un important centre de recherche en Europe en...) (Deutschen Elektronen-Synchrotrons Hamburg) Zeuthen. La prise de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de la première lumière (L'expression première lumière désigne le moment où un télescope astronomique nouvellement installé reçoit et enregistre ses premiers photons venus du ciel. Les astronomes...) en provenance de rayons cosmiques s'est bien déroulée. Retour maintenant à Saclay où l'équipe de l'Irfu doit désormais compléter le plan focal de NectarCAM avec les modules optiques complémentaires, avant son installation sur le site de CTA aux Canaries, prévue vers fin 2020.

Les laboratoires du CEA et du CNRS impliqués se préparent à fabriquer une quinzaine de caméras NectarCAM, à raison de trois à quatre par an. Ces caméras équiperont des télescopes de 12 mètres de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère. Le diamètre est aussi...) de l'observatoire CTA, qui en comptera jusqu'à 15 dans l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) et 25 au sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.).

Composée de 1855 photomultiplicateurs très sensibles, NectarCAM permet d'enregistrer le développement des gerbes de particules créées dans l'atmosphère par des particules ou rayons cosmiques de 100 GeV à 10 TeV, avec une résolution nanoseconde (10^-9 s).

Ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours...) a reçu un soutien des labex P2IO (Physique des 2 infinis et des origines), Ocevu (Origines, constituants & évolution de l'Univers) et Osug@2020 (Observatoire des sciences de l'Univers de Grenoble).
Page générée en 0.005 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique