Deutsches Elektronen-Synchrotron
Source: Wikipédia sous licence CC-BY-SA 3.0.
La liste des auteurs de cet article est disponible ici.

Le DESY (Deutsches Elektronen-Synchrotron, " Synchrotron d'électrons allemand ") est un important centre de recherche en Europe en physique des particules et en rayonnement synchrotron.

Ce centre a été fondé le 18 décembre 1959 à Hambourg. C'est le centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) en physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...) le plus important, après le CERN à Genève. Il est membre de et est financé principalement par l'association Helmholtz des centres de recherche nationaux. DESY (Le DESY (Deutsches Elektronen-Synchrotron, « Synchrotron d'électrons allemand ») est un important centre de recherche en Europe en physique...) est réparti sur deux sites : à Hambourg, qui emploie 1390 personnes (2005), et à Zeuthen, près de Berlin. Ce dernier site emploie 170 personnes (2005).

DESY a pour but de mener des recherches dans les domaines suivants :

  • le développement, la construction et la mise en œuvre d'accélérateurs de particules
  • la physique des particules (La physique des particules est la branche de la physique qui étudie les constituants élémentaires de la matière et les rayonnements, ainsi que leurs interactions. On l'appelle aussi physique des hautes...)
  • les recherches utilisant le rayonnement synchrotron (Synchrotrons, synchro-cyclotrons et cyclotrons réfèrent à différents types d'accélérateurs circulaires.) généré par un faisceau de particules dans un accélérateur (collaboration HASYLAB)

DESY a notamment permis de mettre en évidence l'existence des gluons, sur le collisioneur électron-positron de 19 GeV PETRA qui a fonctionné de 1978 à 1986.

L'accélérateur HERA (Hadron-Elektron-Ring-Anlage) est le principal équipement du site de Hambourg. D'une circonférence de 6,3 km, il fait collisioner des protons d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) jusqu'à 920 GeV et des électrons ou des positrons (En physique des particules, le positron ou positon est l'anti-particule associée à l'électron. Il possède une charge électrique de +1 (contre -1 pour...) de 27,5 GeV (c'est le premier et le seul collisioneur e-p dans le monde). Quatre expériences sont installées sur ce collisioneur: H1, ZEUS, HERMES (HERMES se base sur le V-Modell allemand (en.wikipedia pour l'instant) [(lien)]. HERMES a été conçu par l'administration fédérale suisse et est en...) et HERA-B, cette dernière s'est terminée en février 2003. Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) HERA est prolongé jusqu'à 2007.

DESY étudie actuellement un nouveau project d'accélérateur linéaire, le projet XFEL. Situé à Hambourg et d'une longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en...) de 3 km, il permet de produire les rayons X par laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme anglo-américain « light...).

Page générée en 0.080 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique