Le neuropeptide FF: une nouvelle hormone qui protège le tissu adipeux de l'inflammation
Publié par Isabelle le 27/06/2017 à 00:00
Source: CNRS-INSB
Une collaboration internationale impliquant l'équipe de Frédéric Simonin du Laboratoire de biotechnologie et signalisation cellulaire, identifie le neuropeptide FF comme une hormone circulante. La diminution du taux plasmatique de ce peptide chez les patients obèses conduirait à l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure,...) du tissu adipeux (Le tissu adipeux (masse grasse)) entrainant des troubles du métabolisme (Le métabolisme est l'ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou...) et des maladies associées, telles que le diabète de type 2 (Cet article traite du « diabète de type 2 », une forme de diabète sucré. Mais il existe d'autres diabètes : voir la page...). Cette étude a été publiée le 5 juin 2017 dans la revue Journal of Clinical investigation.

Le tissu adipeux contient des cellules immunitaires, notamment des macrophages, qui jouent un rôle important dans son développement et le métabolisme. Chez les personnes obèses, ces macrophages s'accumulent dans le tissu adipeux et acquièrent un phénotype de type M1 favorisant une inflammation qui est en partie à l'origine des maladies métaboliques associées à l'obésité (L'obésité est l'état d'une personne, ou d'un animal, souffrant d'une hypertrophie de la masse adipeuse, qui se traduit par un excès de poids, réparti de...) (dyslipidémies, diabète (Le diabète présente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes (polyurie). Le mot « diabète » vient du grec ancien dia-baïno, qui...) de type 2).

Les chercheurs montrent que le neuropeptide FF (NPFF), déjà connu pour ses effets dans le système nerveux (Le système nerveux est un système en réseau formé des organes des sens, des nerfs, de l'encéphale, de la moelle épinière,...) central, est également présent dans la circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) sanguine, chez l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement...) et la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais...), à des concentrations qui sont compatibles avec une action sur son récepteur. Par ailleurs, le taux de ce peptide dans le plasma ( En physique, le plasma décrit un état de la matière constitué de particules chargées (d'ions et d'électrons). Le plasma quark-gluon est un plasma qui constituerait les grandes étoiles à neutrons avant qu'elles ne s'effondrent en...) est diminué chez les obèses et il augmente lors d'une restriction calorique. Enfin, ce travail a mis en évidence la présence du récepteur de ce peptide (NPFFR2) à la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique,...) des macrophages du tissu adipeux et montré que l'activation (Activation peut faire référence à :) de NPFFR2 par le NPFF favorise le phénotype M2 (effet anti-inflammatoire) et la prolifération des macrophages du tissu adipeux. Ces effets sont absents dans les souris génétiquement déficientes pour NPFFR2 qui ont été générées et caractérisées par l'équipe de Frédéric Simonin.

D'un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) mécanistique, les effets du NPFF impliquent une cascade d'événements, qui conduit à l'augmentation de la phosphorylation du facteur de transcription STAT-6 avec pour conséquence une augmentation de l'expression des gènes de type M2. Par ailleurs, le NPFF favorise la prolifération des macrophages en augmentant l'expression d'un gène (Un gène est une séquence d'acide désoxyribonucléique (ADN) qui spécifie la synthèse d'une chaîne de polypeptide ou d'un acide...) (Ndrg2), impliqué dans la multiplication (La multiplication est l'une des quatre opérations de l'arithmétique élémentaire avec l'addition, la soustraction et la division .) de certains types cellulaires et en inhibant la transcription des membres de la famille Ifi200, inhibiteurs du cycle cellulaire, et de Mafb, un régulateur négatif de la prolifération des macrophages.

Dans l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...), ces résultats indiquent que le NPFF représente un nouveau signal ( Termes généraux Un signal est un message simplifié et généralement codé. Il existe sous forme d'objets ayant des formes particulières. Les signaux lumineux sont employés depuis la nuit des temps par les hommes pour communiquer...) hormonal qui augmente le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de macrophages du tissu adipeux et maintient les macrophages nouvellement formés dans un phénotype M2 qui diminue l'inflammation des tissus adipeux (Figure). Par contre, chez les patients obèses, la diminution du NPFF circulant favoriserait la transition des macrophages vers un phénotype M1 induisant l'inflammation du tissu adipeux ce qui aurait des conséquences néfastes pour le métabolisme et les maladies associées. Le récepteur de ce peptide, NPFFR2, pourrait ainsi représenter une cible thérapeutique (La thérapeutique (du grec therapeuein, soigner) est la partie de la médecine qui étudie et applique le traitement des maladies.) d'intérêt dans le traitement des maladies métaboliques associées à l'obésité.


Figure: Le Neuropeptide FF empêche l'inflammation du tissu adipeux. Le NPFF pourrait donc offrir une nouvelle opportunité thérapeutique dans le traitement de l'obésité.
©Tamas Roszer

Référence publication:
Neuropeptide-FF increases macrophage self-renewal and abrogates inflammation in adipose tissue.
Waqas S.F.S., Hoang, A.C.; Lin Y.-T., Ampem, G., Azegrouz H., Balogh L., Thuróczy, J., Chen J.-C., Gerling I. C., Nam S., Lim J.-S., Martínez-Ibañez J., Real J. T., Paschke S., Quillet R., Ayachi S., Simonin F.; Schneider M., Brinkman J.A., Lamming D.W., Seroogy C. M., Röszer T.
J. Clin. Invest. 2017. Published June 5, 2017 doi:10.1172/JCI90152.


Contacts chercheurs:
- Tamas Röszer
Institute of Comparative Molecular Endocrinology
University of Ulm
Helmholtz-Strasse 8/1
89081 Ulm. Germany
+49 731 50-32630

- Frédéric Simonin
Biotechnologie et Signalisation Cellulaire
CNRS UMR7242 – Université de Strasbourg (L’université de Strasbourg (UDS) est une université française située à Strasbourg en Alsace. Son origine remonte à la création du gymnase Jean-Sturm en 1538,...)
École supérieure de biotechnologie (L’OCDE définit les biotechnologies comme "l’application de la science et de la technologie aux organismes vivants à d’autres matériaux vivants ou non vivants, pour la production de savoir, biens et...) de Strasbourg
300 Boulevard (Au sens premier, un boulevard est une voie de communication reposant sur d'anciens remparts, puisque le mot vient du néerlandais bolwerc signifiant rempart. Il permet donc de contourner une ville de...) Sébastien Brant
CS10413.
67412 Illkirch Cedex
Page générée en 0.735 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique