Notre-Dame: sa restauration dévoile qu'elle est la première cathédrale gothique à utiliser massivement le fer

Publié par Adrien le 17/03/2023 à 08:00
Source: CNRS
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Des chercheurs du chantier scientifique Notre-Dame de Paris ont découvert le plus ancien emploi du métal pour la construction d'une cathédrale gothique. Ils se sont intéressés aux milliers d'agrafes découvertes parmi les tonnes de métal mises au jour par l'incendie. Parmi ces agrafes, beaucoup étaient inconnues jusqu'alors, dont une série découvertes au sommet des murs, sous la charpente incendiée.


Agrafe provenant du chantier de restauration de Notre-Dame de Paris, après découpage pour préparer une analyse métallographique.
© Cyril FRESILLON / IRAMAT / NIMBE / ArScAn / CEA / Chantier Scientifique Notre-Dame de Paris / Ministère de la culture / CNRS

Le chantier de restauration en cours de la cathédrale a permis d'étudier douze agrafes prélevées. Elles ont fait l'objet d'une analyse métallographique complète et d'une datation radiocarbone grâce à de nouvelles méthodologies développées par les scientifiques. Les résultats publiés dans PLOS One le 15 mars 2023 indiquent que les plus anciennes agrafes de fer de Notre-Dame datent des années 1160, c'est-à-dire au début du chantier de la cathédrale. Celles du sommet des murs remontent au début du XIIIe siècle, juste avant la pose de la seconde charpente médiévale. Toutes sont bien contemporaines de la construction de l'édifice.

Ces découvertes ont permis de prouver que Notre-Dame est la première cathédrale gothique où le fer a été pensé comme un véritable matériau de construction pour créer une architecture inédite. En effet, le fer a été massivement utilisé pour lier les pierres et accompagner l'édifice tout au long de son élévation. Cette innovation a eu lieu sur le chantier de Notre-Dame de Paris et s'est ensuite répandue sur d'autres édifices, comme à Chartres, Bourges et Beauvais. Le chantier de restauration est conduit sous la maîtrise d'ouvrage de l'établissement public Rebâtir Notre-Dame de Paris, maître d'ouvrage, avec les architectes en chef des monuments historiques, maîtres d'oeuvre.


Observation d'éléments métalliques provenant du chantier de Notre-Dame de Paris.
© Cyril FRESILLON / IRAMAT / NIMBE / ArScAn / CEA / Chantier Scientifique Notre-Dame de Paris / Ministère de la culture / CNRS

Bibliographie

Notre-Dame de Paris: the first iron lady ? Archaeometallurgical study and dating of the Parisian cathedral iron reinforcements.
Maxime L'Héritier, Aurélia Azéma, Delphine Syvilay, Emmanuelle Delqué-Kolic, Lucile Beck, Ivan Guillot, Mathilde Bernard et Philippe Dillmann.
PLOS One, le 15 mars 2023.
Page générée en 0.468 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise