Un nouvel herbicide d'origine naturelle
Publié par Adrien le 30/04/2019 à 08:00
Source: CNRS

Thomas Regnault. IBMP
Des chercheurs du CNRS, de l'École polytechnique et de Sorbonne Université viennent de mettre en évidence le caractère phytotoxique d'une molécule naturelle, la radulanine A. Ce composé est produit par les hépatiques, des plantes (mousses) qui pourraient l'utiliser dans leur compétition vis-à-vis des autres espèces végétales. Il pourrait être exploité par l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction,...) pour son effet herbicide (Un produit herbicide est défini comme une substance active ou une préparation ayant la propriété de tuer les végétaux.).Ces résultats sont publiés dans la revue Chemistry A European Journal le 29 avril 2019.

La chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.) de synthèse a permis de rendre la radulanine A facilement disponible pour les scientifiques alors qu'il aurait été plus difficile de l'extraire en grande quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un...) à partir de la source naturelle. Pour identifier son effet, les chercheurs et chercheuses l'ont placée dans le substrat de culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :) de plantules d'une plante (Les plantes (Plantae Haeckel, 1866) sont des êtres pluricellulaires à la base de la chaîne alimentaire. Elles forment l'une des subdivisions (ou règne) des Eucaryotes. Elles...) modèle considérée comme une mauvaise herbe (On appelle herbe, dans une acception large, toute plante annuelle ou vivace, non ligneuse, faisant partie des angiospermes (monocotylédones ou dicotylédones), de couleur...) en agriculture. Ils ont observé que celles-ci jaunissaient rapidement puis mourraient, prouvant de fait l'effet herbicide de la radulanine A, à une dose active proche de celle du glyphosate (Le glyphosate (N-(phosphonométhyl)glycine, C3H8NO5P) est un désherbant total, c’est-à-dire un herbicide non sélectif, autrefois produit sous brevet, exclusivement par la...), l'herbicide de référence.

Si les potentiels effets toxiques de cette molécule (Une molécule est un assemblage chimique électriquement neutre d'au moins deux atomes, qui peut exister à l'état libre, et qui représente la plus petite quantité de matière possédant les...) vis-à-vis de l'Homme et de l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...) n'ont pas encore été testés, celle-ci pourrait avoir un plus faible impact environnemental (L'impact environnemental est l'ensemble des modifications de l'environnement, qu'elles soient négatives ou positives, dues à un organisme ou à un produit.) que les herbicides de synthèse actuellement utilisés.

Une demande de brevet a été déposée. Pour la suite de leurs travaux, les scientifiques envisagent d'étudier les mécanismes de l'effet herbicide de la radulanine A et de mieux cerner les espèces végétales qui en seraient la cible.

Bibliographie

One-Pot Synthesis of Metastable 2,5-Dihydrooxepines Through Retro-Claisen Rearrangements: Methods and Applications. W. Zhang, E. Baudouin, M. Cordier, G. Frison et B. Nay. Chemistry A European Journal le 29 avril 2019.
https://doi.org/10.1002/chem.201901675
Page générée en 0.244 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique