Les orages violents en France sont déjà intensifiés par le changement climatique

Publié par Redbran le 10/04/2024 à 06:00
Source: CNRS INSU
EN, DE, ES, PT
Restez toujours informé: suivez-nous sur Google Actualités (icone ☆)

Les orages violents, tels que les derechos, sont des phénomènes moins étudiés en Europe qu'aux États-Unis. Cependant, un événement récent a mis en lumière la menace bien réelle qu'ils peuvent représenter pour les européens.

Dans la nuit du 17 au 18 août 2022, une ligne de grains orageux s'est formée près des îles Baléares, se déplaçant rapidement vers le nord-est et touchant la Corse, l'Italie, la Slovénie, l'Autriche, puis la République tchèque en seulement 12 heures. Les rafales de vent atteignant jusqu'à 225 km/h en Corse ont entraîné la mort de 12 personnes et blessé 106 autres, causant également d'importants dégâts matériels.


Une étude a analysé pour la première fois l'occurrence des derechos en France, en particulier pendant la "saison chaude" de mai à septembre. Entre 2000 et 2022, 38 événements de ce type ont été recensés, avec une fréquence moyenne de 1,7 événements par an, soit près de 5 événements tous les 3 ans.

Ces orages touchent presque tout le territoire français, mais leur fréquence est plus élevée dans le nord-est et l'est du pays, avec des événements qui concernent aussi souvent la Suisse, le Benelux et l'Allemagne. Cette étude contribue ainsi à mieux caractériser le risque associé à ces événements météorologiques extrêmes en France et en Europe.

En outre, l'étude explore la relation entre les derechos et le changement climatique. Les auteurs observent une augmentation de l'instabilité atmosphérique dans la période récente, laquelle induit une intensification potentielle des orages. Cette augmentation est liée à deux composantes: d'une part, une augmentation de la chaleur et de l'humidité dans les basses couches de l'atmosphère, un effet des émissions de gaz à effet de serre d'origine anthropique mais pouvant également être influencé par la variabilité naturelle; d'autre part, un changement dans la configuration des vents, qui est principalement dû à la variabilité naturelle du climat.


© Référence

Cette étude est donc une première étape dans la compréhension du rôle du changement climatique dans l'intensification des phénomènes convectifs en Europe. Ce champ de recherche pourra notamment bénéficier de l'aide de l'intelligence artificielle dans la compréhension et l'émulation des derechos.

Références:
Fery, L. and Faranda, D.: Analysing 23 years of warm-season derechos in France: a climatology and investigation of synoptic and environmental changes, Weather Clim. Dynam., 5, 439-461, 2024.
Page générée en 0.268 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
A propos - Informations légales | Partenaire: HD-Numérique
Version anglaise | Version allemande | Version espagnole | Version portugaise