Les pyramides mayas vues de l'espace
Publié par Michel le 22/03/2005 à 00:00
Source: NASA
Profondément enfoui dans la jungle du Yucatan du nord au Mexique se trouve l'un des plus anciens observatoires solaires de l'hémisphère nord. Dans les ruines de la ville antique de Chíchén Itzá (la Bouche du Puits des Itza), un ensemble bien conservé de bâtiments et de plazzas révèle les connaissances astronomiques et architecturales sophistiquées possédées par les mayas il y a plus de mille ans.


La pyramide (Une pyramide (du grec pyramis) à n côtés est un polyèdre formé en reliant une base polygonale de n côtés à un point, appelé l'apex, par n...) de 24 mètres de haut au centre du site est la pyramide de Kulkulkán, le dieu serpent à plumes. Les mayas étaient visiblement des observateurs attentifs du changement apparent de la position du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la...) dans le ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au long de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.). Les différentes parties de la pyramide sont alignées avec les événements solaires saisonniers, y compris les levers et couchers de Soleil des jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...) les plus longs et les plus courts de l'année (solstices).

Mais un phénomène exceptionnel se produit lors des équinoxes. Les mayas ont conçu la structure de la pyramide de telle sorte qu'aux équinoxes de printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons des zones tempérées, précédant l'été et suivant...) et d'automne (L'automne est l'une des quatre saisons des zones tempérées. Elle se place entre l'été et l'hiver.), le Soleil couchant dessine avec précision sur les bords du principal escalier (L’escalier est une construction architecturale constituée d'une suite régulière de marches, les degrés, permettant d'accéder à un étage, de passer d'un niveau à un autre en montant et descendant.) de la pyramide, une série de triangles d'ombre (Une ombre est une zone sombre créée par l'interposition d'un objet opaque (ou seulement partiellement opaque) entre une source de lumière et la...) et de lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est...) ondulant vers le bas comme un serpent géant. Lorsque le Soleil se couche, l'ombre se relie à une tête de serpent en pierre à la base de l'escalier sacré, puis disparaît jusqu'à l'équinoxe (Les équinoxes de mars et de septembre sont les deux moments de l'année où le jour et la nuit sont approximativement de même durée. Lors des équinoxes, le soleil se lève...) d'automne. En 2005, ce bref et fascinant phénomène s'est produit le 20 mars.

Le cliché ci-dessus a été réalisé par le satellite (Satellite peut faire référence à :) IKONOS.

Page générée en 1.141 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique