Quand les glaces de l'Arctique influencent El Nino

Publié par Isabelle le 05/10/2022 à 13:00
Source: ASP
Les perturbations climatiques donnent souvent lieu à des liens contre-intuitifs. Par exemple, la disparition des glaces entourant le Pôle Nord pourrait avoir un impact jusqu'à l'équateur, sur le phénomène El Nino.


Ce dernier, qui réapparaît -de façon pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas...) imprévisible- une ou deux fois par décennie (Une décennie est égale à dix ans. Le terme dérive des mots latins de decem « dix »...), est caractérisé par des eaux anormalement chaudes dans l'ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se...) du Pacifique, et par des pluies fortes dans l'Est. Il provoque un effet domino sur de multiples systèmes climatiques à travers le monde (Le mot monde peut désigner :). Or, selon une étude parue récemment dans la revue Nature Communications, de grandes pertes de glaces dans l'Arctique (L’Arctique est la région entourant le pôle nord de la Terre, à l’intérieur et aux...) auraient d'ores (ORES, l'Opérateur des Réseaux Gaz & Électricité est le l'opérateur des...) et déjà commencé à avoir un impact sur l'augmentation de la fréquence (En physique, la fréquence désigne en général la mesure du nombre de fois qu'un...) d'El Nino, et auront un impact plus grand, à mesure que l'Arctique sera de plus en plus libre de glaces pendant l'été.

Près de la moitié de l'augmentation des événements El Nino "forts" d'ici la fin du siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui...), écrivent-ils, "est associée spécifiquement à la perte de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) marine de l'Arctique".

La relation entre les deux n'est pas claire, mais ce n'est pas la première fois qu'on associe la diminution de cette couverture glaciaire à des modifications climatiques ailleurs: le réchauffement anormal de l'Arctique pourrait par exemple expliquer le comportement plus erratique du courant-jet (Un courant-jet, aussi couramment désigné par sa dénomination anglophone de jet...) (jet stream) des dernières années, qui amène tantôt des températures hivernales plus froides au-dessus de l'Est de l'Amérique (L’Amérique est un continent séparé, à l'ouest, de l'Asie et...) du Nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), tantôt des températures plus chaudes au-dessus de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un...). La météo extrême devient, autrement dit, beaucoup plus complexe.

En comparant leurs différentes simulations mathématiques (Les mathématiques constituent un domaine de connaissances abstraites construites à l'aide...), les chercheurs de Chine et des États-Unis n'ont pas trouvé de modifications aux El Nino "forts" lorsque la perte de glace est dans la catégorie "modérée", mais plutôt lorsque celle-ci s'accélère.

Le dernier El Nino significatif a eu lieu en 2015. On lui doit autant une saison (La saison est une période de l'année qui observe une relative constance du climat et de...) agricole désastreuse en Nouvelle-Guinée (La Nouvelle-Guinée est une île de l'Océanie proche l'ouest de l'océan Pacifique.) qu'un blanchissement des coraux (Le blanchissement des coraux, blanchiment du corail, ou blanchissement corallien est un...) au large de l'Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de...) et les "pires inondations en 50 ans" en Amérique du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.).
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.126 seconde(s) - site hébergé chez Contabo
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique