Quand Homo Sapiens quitte l'Afrique

Publié par Adrien le 02/10/2020 à 09:00
Source: ASP - Andréanne Forest
Le continent Africain est le berceau de l'humanité et l'Arabie trace le chemin de l'expansion de l'être humain à travers le monde. Une étude publiée dans la revue Science Advances démontre la présence d'humains en Arabie il y a plus de 120 000 ans grâce à des empreintes de pas. Ce qui en fait une des plus anciennes preuves de la présence d'humain hors de l'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et...).


Crédit photo: Andréanne Forest, septembre 2020

Il y a 120 000 ans, l'Arabie alors constituée de vastes prairies vertes regorgeait de lacs, de rivières et d'animaux tels que des éléphants et des chameaux. Des humains, trouvant sans doute l'endroit propice, se sont arrêtés en bordure d'un lac (En limnologie, un lac est une grande étendue d'eau située dans un continent où il suffit que la profondeur, la superficie, ou le volume soit suffisant pour...) pour boire et se nourrir. Le groupe composé d'environ deux à trois individus voyageait ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise...), suivant des troupeaux de mammifères.

Une équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) à récemment découvert les traces de nombreux mammifères et d'humains dans un gisement lacustre situé dans le Désert (Le mot désert désigne aujourd’hui une zone stérile ou peu propice à la vie, en raison du sol impropre, ou de la faiblesse des précipitations (moins de 250 mm par an).) de Nefund en Arabie Saoudite. Le lac Alathar l'étude a eu lieu, était un lac peu profond, d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) douce et oligotrophe, soit pauvre en nutriment. Datant de la fin du Pléistocène, les évènements se sont déroulés pendant une période sèche du dernier interglaciaire.

Des empreintes radioactives

Les chercheurs ont repéré 376 traces au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire...), d'entre elles, seulement sept appartenant à des humains. Les empreintes de pas ont été faites des humains possédant des pieds plus long, une taille plus grande et une masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et...) plus petite que les Néandertaliens. Les marques de leur passage ont été effectuées sur un intervalle de quelques heures (L'heure est une unité de mesure  :) à quelques jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les...) seulement.

Afin de connaitre leurs l'âge, les scientifiques ont daté des sédiments se situant au dessus et en dessous des empreintes par luminescence (La luminescence est une émission de lumière dite "froide", par opposition à l'incandescence qui elle est chaude.) stimulé optiquement. Cette méthode utilise la radioactivité (La radioactivité, phénomène qui fut découvert en 1896 par Henri Becquerel sur l'uranium et très vite confirmé par Marie Curie pour le thorium, est un phénomène physique naturel au...) des électrons piégés dans les minéraux pour connaitre l'âge des sédiments. Ainsi, les échantillons ont été daté à respectivement 121 00 et 112 000 ans.

Un chaînon manquant

Ces traces de pas effectuées par nos ancêtres constituent une des rares preuves et certainement la plus ancienne évidence de la présence d'humain dans la péninsule Arabique. L'archéologue et chef d'équipe de l'étude, Michael Petraglia a déclaré: "Ce sont les premières véritables empreintes humaines d'Arabie". Comprendre la migration et l'évolution des hominidés à travers les continents n'est pas simple et les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) sont rares et fragmentaires.

Jusqu'à présent, le seul témoignage démontrant que les humains ont traversé la péninsule arabique datait de 88 000 ans et provenait d'un os de doigt humain. Pourtant, les premières évidences de la présence d'Homo sapiens (Homo sapiens, qui signifie « Homme sage » en latin, ou Homme moderne est une espèce de l'ordre des Primates appartenant à la famille des Hominidés. Plus communément appelé...) en dehors de l'Afrique datent d'environ 210 à 180 milles ans en Grèce et au Levant. L'étude permet donc d'appuyer la théorie (Le mot théorie vient du mot grec theorein, qui signifie « contempler, observer, examiner ». Dans le langage courant, une théorie est une...) selon laquelle Homo (Homo est le genre qui réunit l'Homme moderne et les espèces apparentées. Le genre apparaît entre environ 2,5 et 2 Ma. Toutes les espèces sont éteintes sauf Homo...) Sapiens c'est répandu en Eurasie en plusieurs vagues successives.

La découverte permet également de mieux comprendre les interactions écologiques entre les humains, les animaux et l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels,...) à cette époque. Force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage (cf. les articles « force (vertu) » et...) est de constater que les humains et les herbivores se sont trouvés au même endroit, au même moment.
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 0.127 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique