Quand les manchots font la "tortue"

Publié par Adrien le 17/01/2014 à 00:00
Source: CNRS-INEE
Pour survivre sur la banquise, au coeur de l'hiver austral, les manchots empereurs forment des groupes compacts ou "tortues". Des chercheurs révèlent que les manchots s'y déplacent imperceptiblement, selon un modèle proche des embouteillages automobiles.


Quand la température frôle les -30 ° et que le blizzard souffle, les manchots empereurs se serrent les uns contre les autres en une formation appelée "tortue (Les tortues (Testudines) [tɔʀty] forment un ordre de reptiles dont la...)".
© CNRS/DEPE/IPEV

Chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié...), les manchots empereurs mâles réalisent une petite prouesse. Juste après la ponte, et alors que les femelles sont parties pêcher (Le pêcher (Prunus persica (L.) Batsch) est une espèce d'arbre fruitier de la famille des...) à des centaines de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système...) de là, ils restent couver le précieux oeuf sur la banquise (La banquise est une étendue de mer gelée. Elle se forme durant l'hiver polaire, lorsque la...) durant plus de soixante jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la...). Pour résister aux rigueurs de l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) austral (Le mot austral (du latin australis) est un adjectif qualifiant ce qui se situe dans l'hémisphère...) - jusqu'à -30 °C et des vents pouvant souffler jusqu'à 200 kilomètres/heure -, une seule solution: se serrer les uns contre les autres au sein d'une formation compacte, appelée la "tortue". Les chercheurs ont montré qu'à l'intérieur d'une tortue, les températures peuvent avoisiner les 37 °C, soit une température proche de la température corporelle du manchot (Manchot [mɑ̃ʃo] est un nom vernaculaire désignant en français des...). Néanmoins, ce qui se passait au sein de cette tortue restait encore mystérieux...

Grâce à des vidéos (La vidéo regroupe l'ensemble des techniques, technologie, permettant l'enregistrement ainsi que la...) tournées près de la base scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui...) française de Dumont d'Urville, en Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus...), et au travail de modélisation effectué par une équipe de biophysiciens allemands, on en sait désormais plus sur le fonctionnement intime des tortues. Elles bougent imperceptiblement, toutes les demi-minutes environ, selon une onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation...) de propagation proche de ce qui se passe dans les embouteillages automobiles. "Il suffit qu'un individu (Le Wiktionnaire est un projet de dictionnaire libre et gratuit similaire à Wikipédia (tous deux...), situé au centre ou en périphérie (Le mot périphérie vient du grec peripheria qui signifie circonférence. Plus...) de la tortue, se déplace d'un ou deux centimètres, pour que l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection...) du groupe se mette à bouger. Pour éviter que l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et...) froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.) ne s'engouffre, son voisin comble l'espace laissé vacant, et ainsi de suite...", décrit André Ancel, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la...) CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand...) au Département d'écologie, physiologie (La physiologie (du grec φύσις, phusis, la nature, et...) et éthologie de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est...) pluridisciplinaire Hubert Curien (Hubert Curien (30 octobre 1924, Cornimont - 6 février 2005, Loury) est un cristallographe...), qui cosigne l'article paru dans le New Journal of Physics.

L'intérêt de ces déplacements incessants est que les individus exposés au froid, sur les bords de la tortue, soient remplacés régulièrement. Mais ce ne serait pas le seul intérêt. Les chercheurs tentent désormais de déterminer si ces "vagues" régulières n'ont pas aussi la fonction de faire tourner l'oeuf entre les pattes du mâle, afin que sa température reste homogène (il est exposé à la fois à la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent :...) de la poche incubatrice du père et au froid des pattes sur lesquelles il est posé).
Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, ceci nous encouragera à publier davantage de sujets similaires !
Page générée en 3.938 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique