Quel futur pour les manchots empereurs ?
Publié par Adrien le 13/11/2019 à 08:00
Source: CNRS
Les manchots empereurs établissent leurs colonies sur de la glace de mer dans des conditions extrêmement spécifiques. Mais, à mesure que le climat se réchauffera, la glace de mer disparaîtra graduellement, privant les oiseaux de leur habitat, de leurs sources de nourriture et de leur capacité à élever des jeunes.


© Jenouvrier
@WHOI/CEBC/IPEV

Pour prédire l'avenir des colonies de manchots empereurs, une équipe de scientifiques pilotée par le Centre d'études biologiques de Chizé (CNRS/Université La Rochelle) a combiné des modèles climatiques et de population selon trois scénarios différents:

- Si l'objectif fixé par l'Accord de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en...) sur le climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...) est respecté (+1,5°C), seulement 5 % de la glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) de mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.) serait perdue d'ici 2100 autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) de l'Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle...), ce qui entraînerait une baisse de 19 % du nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de colonies de manchots empereurs.

- Si la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante...) se réchauffe de 2°C, ces chiffres augmentent considérablement: la perte de la glace de mer triple presque et plus d'un tiers des colonies existantes disparaissent.

- Le scénario du statu quo (+ 5 à 6°C), un avenir où aucune mesure ne sera prise pour réduire le rythme du changement climatique actuel, est encore plus catastrophique avec une extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs domaines :) quasi totale des colonies.

Cette étude fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction...) d'un article dans Global Change Biology.

Bibliographie:
The Paris Agreement objectives will likely halt future declines of emperor penguins. Jenouvrier, S., Iles, D., Labrousse, S., Landrum, L., Garnier, J., Caswell, H., Barbraud, C., Weimerskirch, H., LaRue, M., Ji, R. & Holland, M. Global Change Biology 07 November 2019. https://doi.org/10.1111/gcb.14864
Page générée en 0.198 seconde(s) - site hébergé chez Amen
Ce site fait l'objet d'une déclaration à la CNIL sous le numéro de dossier 1037632
Ce site est édité par Techno-Science.net - A propos - Informations légales
Partenaire: HD-Numérique